for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Le Maire suggère aux assureurs de rendre l'argent des sinistres "qui n'ont pas eu lieu"

Le gouvernement français attend des assureurs un "effort supplémentaire" dans leur contribution à la crise actuelle, les appelant notamment à mettre à profit la baisse du nombre d'accidents de la circulation liée au confinement pour rendre de l'argent aux assurés, a déclaré vendredi Bruno Le Maire. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français attend des assureurs un “effort supplémentaire” dans leur contribution à la crise actuelle, les appelant notamment à mettre à profit la baisse du nombre d’accidents de la circulation liée au confinement pour rendre de l’argent aux assurés, a déclaré vendredi Bruno Le Maire.

“Les assureurs ont déjà fait beaucoup d’effort”, a rappelé le ministre de l’Economie et des Finances sur Europe 1, soulignant qu’ils avaient contribué à hauteur de 200 millions d’euros au Fonds de solidarité.

“Mais ce que le Premier ministre leur a dit c’est que dans cette période très particulière, il fallait un effort supplémentaire”, a-t-il ajouté, évoquant une réunion qui s’est tenue jeudi soir en téléconférence avec des acteurs du secteur.

Il leur a notamment été suggéré, a poursuivi Bruno Le Maire, que “l’argent des sinistres qui n’ont pas eu lieu - il y a eu moins d’accidents de la circulation, moins de sinistres, donc moins de primes d’assurance à payer - (...) pourrait être rendu aux assurés”.

“Nous attendons la réponse des assureurs mais moi je suis confiant parce que ce que je vois dans cette période, c’est un élan de solidarité en France, d’unité nationale, de comportements responsables comme on n’en a pas vus depuis des décennies.”

Henri-Pierre André, édité par Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up