for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus: Aucun nouveau cas à Daegu, ex-épicentre en Corée du Sud

La ville sud-coréenne de Daegu, qui fut un temps le principal foyer de coronavirus hors de Chine continentale où l'épidémie est apparue en fin d'année dernière, n'a rapporté vendredi aucun nouveau cas de contamination, une première depuis fin février, alors que le taux d'infection dans le pays a diminué. /Photo prise le 14 mars 2020/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

SEOUL (Reuters) - La ville sud-coréenne de Daegu, qui fut un temps le principal foyer de coronavirus hors de Chine continentale où l’épidémie est apparue en fin d’année dernière, n’a rapporté vendredi aucun nouveau cas de contamination, une première depuis fin février, alors que le taux d’infection dans le pays a diminué.

A l’heure actuelle, plus de 6.800 cas ont été confirmés à Daegu, soit plus de la moitié du nombre total d’infections, 10.450, recensées dans le pays.

Les autorités sanitaires sud-coréennes ont indiqué vendredi avoir répertorié 27 nouveaux cas de contamination la ville, un plus bas quotidien depuis un pic de plus de 900 infections le 29 février.

Quatre décès supplémentaires liés au COVID-19 sont survenus, ont dit les Centres de contrôle et de prévention des maladies (KCDC), ce qui porte le nombre de morts à 208.

Les autorités ont déterminé que le “patient zéro” était une membre d’une secte de Daegu, dans le sud-est du pays, qui compte quelque 200.000 membres. Tous ces membres ont subi des tests de dépistage.

Face à la flambée des cas en février, Séoul a lancé un vaste programme de dépistage, instauré des mesures de distanciation sociale et renforcé les contrôles aux frontières.

Sangmi Cha; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up