February 26, 2020 / 12:15 PM / a month ago

Le coronavirus poursuit sa propagation à travers le monde

SHANGHAI/SEOUL (Reuters) - L’Asie a fait état mercredi de centaines de nouveaux cas de contamination au coronavirus et le bilan de l’épidémie s’est encore alourdi dans le reste du monde, avec un deuxième décès en France et un premier cas en Amérique latine, ce qui alimente les craintes d’une pandémie susceptible de gripper l’économie mondiale.

L'Asie a fait état mercredi de centaines de nouveaux cas de contamination au coronavirus et le bilan de l'épidémie s'est encore alourdi dans le reste du monde, avec un deuxième décès en France et un premier cas en Amérique latine, ce qui alimente les craintes d'une pandémie susceptible de gripper l'économie mondiale. /Photo prise le 24 février 2020/REUTERS/China Daily

Le coronavirus responsable de cette épidémie de pneumonie virale a contaminé environ 80.000 personnes et fait plus de 2.700 morts, pour l’immense majorité en Chine, depuis son apparition en décembre dans la province chinoise du Hubei.

Les autorités chinoises ont annoncé mercredi 406 nouveaux cas confirmés de contamination, contre 508 la veille. Si l’épidémie semble avoir atteint un pic dans ce pays, elle continue de se répandre dans le monde.

En Europe, l’Italie reste en première ligne avec 374 cas de contamination recensés et un 12e décès annoncé mercredi. Des Italiens ou des personnes ayant voyagé dans le pays ont été testés positifs en Algérie, en Autriche, en Croatie, en Roumanie, en Espagne et en Suisse.

En Amérique latine, un premier cas de contamination au coronavirus a été identifié au Brésil sur un patient ayant récemment voyagé en Italie.

En France, trois nouveaux cas ont été recensés, dont un mortel, un homme de 60 ans décédé à Paris. Le bilan en France est désormais de 17 personnes infectées, dont deux sont mortes.

Un touriste originaire de Hong Kong est mort dans la nuit de mardi à mercredi dans un hôtel à Beaune (Côte d’Or) et les autorités cherchent à déterminer s’il a été victime du coronavirus apparu en décembre en Chine.

Durement touchée par l’épidémie, la Corée du Sud a rapporté mercredi 169 nouveaux cas de contamination au coronavirus, parmi lesquels un soldat américain stationné dans le pays.

Le pays se prépare en outre à pratiquer des tests pour plus de 200.000 membres d’une secte soupçonnée d’être à l’origine de la flambée de l’épidémie dans la ville de Daegu. Le bilan des contaminations au coronavirus devrait donc encore s’alourdir dans le pays où 1.146 personnes ont déjà été infectées.

LES MARCHÉS FINANCIERS CHAHUTÉS

Au Japon, le Premier ministre Shinzo Abe a demandé à ce que les événements sportifs et culturels soient suspendus ou reportés de deux semaines afin de contrer la propagation du virus dans le pays, à quelques mois de l’ouverture des Jeux olympiques prévue en juillet.

L’archipel dénombre 170 personnes contaminées, auxquelles s’ajoutent 691 cas recensés sur le bateau de croisière Diamond Princess mis en quarantaine en début de mois. Six personnes sont décédées au Japon, dont quatre passagers du navire.

En Iran, le dernier bilan de la flambée épidémique s’établit à 139 cas de contamination et 19 décès, ce qui en fait le pays dans lequel le nombre de décès imputés à ce virus est le plus élevé hors de Chine.

De son côté, le Koweït dénombrait mercredi 25 personnes contaminées par le coronavirus après la confirmation de 13 nouveaux cas tous liés à des personnes ayant voyagé en Iran.

Bahreïn a annoncé trois nouveaux cas issus d’un vol en provenance d’Iran, ce qui porte à 26 le nombre total de personnes contaminées dans le pays.

Aux Etats-Unis, les inquiétudes sont montées d’un cran alors que le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a recommandé aux Américains de commencer à se préparer à une propagation du coronavirus.

Même si le risque immédiat aux Etats-Unis reste faible, la situation globale suggère qu’une pandémie est probable. “Il ne s’agit plus de savoir si, mais quand et combien de personnes seront contaminées”, a souligné mardi le Dr Anne Schuchat, directrice adjointe du CDC.

Les Etats-Unis ont dénombré 57 cas de contamination au coronavirus.

Face à la propagation rapide du virus hors de Chine, les marchés financiers tremblent, les investisseurs s’inquiétant de l’impact de cette crise sanitaire sur l’économie mondiale.

Les marchés d’actions mondiaux évoluent en repli pour une cinquième séance consécutive tandis que les actifs jugés les plus sûrs sont recherchés : l’or a touché un pic de sept ans et les rendements des emprunts d’Etat américains à long terme sont tombés à des plus bas record.

Les Bourses mondiales ont vu leur capitalisation cumulée fondre de 3.330 milliards de dollars sur les quatre dernières séances, selon l’indice MSCI all-country, qui regroupe 23 marchés développés et 26 émergents.

version française Blandine Hénault, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below