September 6, 2019 / 3:33 PM / 2 months ago

Rio-Paris: Le parquet fait appel de l'ordonnance de non-lieu

L'un des deux enregistreurs du vol d'Air France Rio-Paris qui s'est écrasé en 2009. Le parquet de Paris a annnoncé vendredi qu'il faisait appel du non-lieu prononcé au bénéfice d'Air France et d'Airbus par les juges d'instruction chargés du dossier du crash du vol Rio-Paris, dans lequel ont péri 228 passagers et membres d'équipage le 1er juin 2009, au large du Brésil. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a annnoncé vendredi qu’il faisait appel du non-lieu prononcé au bénéfice d’Air France et d’Airbus par les juges d’instruction chargés du dossier du crash du vol Rio-Paris, dans lequel ont péri 228 passagers et membres d’équipage le 1er juin 2009, au large du Brésil.

Dans leur ordonnance du 29 août, notifiée aux parties le 4 septembre, les deux magistrats instructeurs estiment qu’il n’y a pas de charges suffisantes pour renvoyer devant un tribunal la compagnie aérienne et le constructeur européen.

Ils rejettent en revanche sur les pilotes la responsabilité de cette catastrophe aérienne.

Le parquet de Paris avait requis en juillet un non-lieu pour Airbus mais le renvoi d’Air France devant un tribunal, pour négligence et imprudence.

Les avocats de l’association de familles de victimes françaises Entraide et Solidarité AF447 avaient dénoncé jeudi dans la décision des juges d’instruction un “déni de justice” et annoncé qu’ils allaient eux aussi faire appel.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below