September 2, 2019 / 6:43 PM / 3 months ago

Buzyn annonce des mesures pour désengorger les urgences

La ministre française de la Santé et des Solidarités a annoncé lundi un train de mesures destiné à désengorger les services des urgences, touchés depuis des mois par un vaste mouvement social. /Photo prise le 29 août 2019/REUTERS/Benoît Tessier

PARIS (Reuters) - La ministre française de la Santé et des Solidarités a annoncé lundi un train de mesures destiné à désengorger les services des urgences, touchés depuis des mois par un vaste mouvement social.

Alors qu’environ 200 services, selon les autorités, sont touchés par un mouvement de grève, Agnès Buzyn propose de permettre au Samu, “sous certaines conditions”, de transférer certains patients vers un cabinet de ville ou une maison de santé et ainsi sortir du “tout urgences”, explique le ministère dans un communiqué.

En visite à Poitiers (Vienne), Agnès Buzyn a aussi proposé que les personnes âgées ayant besoin de soins soient directement admises dans les services de médecine des hôpitaux.

Autre proposition de la ministre : créer une nouvelle catégories d’infirmiers aux urgences, habilités à établir des diagnostics et à réaliser certains actes médicaux.

Pour faciliter la prise en charge des patients à l’issue d’un passage aux urgences, des cellules informatisées de gestion des lits seront généralisées, “avec l’objectif de couvrir 50% des groupements dès l’année prochaine.”

Elizabeth Pineau, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below