August 31, 2019 / 9:14 AM / 3 months ago

Trump confirme droits de douane et tenue d'une réunion avec Pékin

WASHINGTON (Reuters) - Négociateurs américains et chinois poursuivent les discussions commerciales et vont se rencontrer en septembre, a déclaré vendredi Donald Trump, précisant que l’entrée en vigueur de droits de douane sur des produits chinois supplémentaires, prévue dimanche, ne serait pas reportée pour autant.

Négociateurs américains et chinois poursuivent les discussions commerciales et vont se rencontrer en septembre, a déclaré vendredi Donald Trump, précisant que l'entrée en vigueur de droits de douane sur des produits chinois supplémentaires, prévue dimanche, ne serait pas reportée pour autant. /Photo prise le 30 août 2019/REUTERS/Yuri Gripas

Le président américain a aussi estimé que les négociations commerciales sino-américaines avaient poussé Pékin à faire preuve de retenue dans sa gestion de la crise à Hong Kong, où les manifestations antigouvernementales se poursuivent et se durcissent.

S’exprimant devant les journalistes au moment de quitter la Maison blanche pour la résidence présidentielle de Camp David, Donald Trump a déclaré que les échanges sur le commerce se poursuivaient entre Washington et Pékin.

“Nous avons des échanges avec la Chine, des réunions sont programmées, des appels sont effectués. La réunion de septembre est toujours prévue, elle n’a pas été annulée”, a-t-il dit.

“Nous allons remporter la bataille”, a ajouté Trump qui, depuis le début du conflit commercial, alterne dans sa communication optimisme et critiques des pratiques commerciales de la Chine.

Aucune date n’a été communiquée par la Maison blanche pour la réunion à niveau ministériel prévue en septembre.

Donald Trump a confirmé vendredi l’entrée en vigueur deux jours plus tard, le 1er septembre, de droits de douane sur une partie des 300 milliards de dollars d’importations chinoises jusque-là non taxées.

Une taxe de 15% va ainsi être prélevée à partir de dimanche à 04h01 GMT sur environ 125 milliards de dollars de produits chinois importés, parmi lesquels les montres connectées, les casques Bluetooth et de nombreux produits vestimentaires.

Il n’y aura aucun délai de grâce pour les produits en transit au moment de l’instauration de ces droits de douane, ont indiqué vendredi les douanes américaines dans une note sur leur site internet.

Washington impose à l’heure actuelle des droits de douane sur 250 milliards de produits chinois importés, comme c’est le cas depuis le début l’an dernier de la guerre commerciale avec Pékin.

Entreprises manufacturières et organismes commerciaux américains ont critiqué cette politique de droits de douane de l’administration Trump, dénonçant un impact sur leurs profits.

“Ce n’est pas à cause des tarifs douaniers, cela s’appelle de la mauvaise gestion”, a déclaré Donald Trump, qui a rejeté vendredi l’idée que ces taxes nuisaient à l’économie américaine.

Jeff Mason, avec Cate Cadell à Pékin; Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below