August 9, 2019 / 5:35 PM / in 13 days

Une nouvelle permanence de député LaREM visée dans le Var

MARSEILLE (Reuters) - Une nouvelle permanence d’un parlementaire La République en Marche (LaRem), celle de la députée du Var Valérie Gomez-Bassac, a été taguée dans la nuit de jeudi à vendredi, a annoncé l’élue sur son compte Twitter.

“En revenant de Signes où j’ai assisté à l’enterrement de Jean-Mathieu Michel (le maire percuté mortellement lundi par un fourgon alors qu’il s’opposait à un dépôt illégal de gravats dans sa commune varoise-NDLR), je découvre que ma permanence parlementaire a été taguée dans la nuit. Ma détermination est entière, le travail continue tout l’été”, précise Valérie Gomez-Bassac.

La députée a publié sur Twitter une photo montrant la devanture de sa permanence de Roquebrussane taguée des inscriptions “Steeve”, “FSNEA” (sic), ou encore la phrase “On est encore là”.

Une vingtaine de permanences de députés ayant voté en faveur du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta) ont déjà été prises pour cible depuis la ratification de cet accord le 23 juillet.

Certaines de ces actions ont été revendiquées par des agriculteurs, notamment des branches départementales des syndicats des Jeunes agricultures ou de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles).

Jean-François Rosnoblet, édité par Myriam Rivet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below