July 25, 2019 / 2:56 PM / in a month

Cyril Dion garant de la convention citoyenne sur le climat

Le réalisateur et militant écologiste Cyril Dion figure parmi les trois garants de la convention citoyenne pour le climat annoncée par Emmanuel Macron en avril à l'issue du "grand débat national", a fait savoir jeudi Matignon dans un communiqué. /Photo prise le 16 mai 2019/REUTERS/Stéphane Mahé

PARIS (Reuters) - Le réalisateur et militant écologiste Cyril Dion figure parmi les trois garants de la convention citoyenne pour le climat annoncée par Emmanuel Macron en avril à l’issue du “grand débat national”, a fait savoir jeudi Matignon dans un communiqué.

La directrice du service Culture et Questions sociales de l’Assemblée nationale Anne Frago et la directrice générale honoraire des services du Sénat Michèle Kadi complètent le trio qui sera chargé “d’assurer l’indépendance des travaux de la convention, en veillant notamment au respect des principes d’impartialité et de sincérité.”

Nommé par le Président du Conseil économique, social et environnemental, Cyril Dion a notamment créé en 2007 avec l’essayiste Pierre Rabhi le mouvement Colibris et a obtenu en 2016 le César du meilleur documentaire pour son film “Demain” sur l’écologie, co-réalisé avec l’actrice Mélanie Laurent.

En juin dernier, le réalisateur avait refusé sa promotion dans l’ordre du Mérite - sur proposition de la secrétaire d’Etat à la Transition écologique Brune Poirson - pour protester contre l’évacuation controversée par les forces de l’ordre de militants écologistes qui bloquaient un pont à Paris.

La création de la convention de 150 citoyens, qui sera chargée de “redessiner toutes les mesures concrètes d’aides aux citoyens sur la transition climatique dans le domaine des transports, de la rénovation des logements”, avait été annoncée par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse en avril.

Prônant un “changement de méthode”, le chef de l’Etat s’est engagé à soumettre les conclusions de la convention, “sans filtre”, au vote du Parlement, soit à référendum, soit à une application réglementaire directe.

Le tirage au sort par téléphone des 150 participants “aura lieu cet été et la première réunion se tiendra au début du mois d’octobre”, a précisé Matignon. Les conclusions des travaux de la convention citoyenne seront quant à elles rendues au début de l’année prochaine.

Marine Pennetier, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below