July 25, 2019 / 9:36 AM / 3 months ago

Deux fois plus de canicules en France en 2050, selon le Giec

D'ici 2050, le nombre de canicules sera multiplié par deux en France si les émissions mondiales de gaz à effet de serre ne baissent pas fortement, a prévenu jeudi la co-présidente du groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat Valérie Masson-Delmotte. /Photo prise le 24 juillet 2019/REUTERS/Jon Nazca

PARIS (Reuters) - D’ici 2050, le nombre de canicules sera multiplié par deux en France si les émissions mondiales de gaz à effet de serre ne baissent pas fortement, a prévenu jeudi la co-présidente du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat Valérie Masson-Delmotte.

L’Hexagone est traversé par une nouvelle vague de chaleur extrême, la deuxième en un mois après celle qui a traversé une partie de l’Europe fin juin, 16 ans après l’épisode caniculaire de 2003 qui a fait 15.000 à 20.000 morts.

“L’évolution future des vagues de chaleur en France : d’ici 2050, fréquence x 2”, a écrit sur Twitter la climatologue française et présidente du groupe de travail numéro 1 du Giec, en se basant sur des données de Météo France.

“Si les émissions mondiales de gaz à effet de serre ont très fortement baissé d’ici à 2050, stabilisation. Sinon: des épisodes très longs (entre mai et octobre) et intenses.”

Dans ce contexte, “les mouvements de jeunesse pour le climat ont raison d’exprimer une impatience légitime face à l’absence d’action ambitieuse et efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. En 2050, nos enfants auront notre âge”, a-t-elle ajouté, deux jours après la visite à Paris de la jeune égérie suédoise de la lutte contre le réchauffement climatique Greta Thunberg.

La prise de parole de l’adolescente de 16 ans à l’Assemblée nationale a suscité l’hostilité de députés, en particulier à droite, qui se sont montrés particulièrement virulents à l’égard de la lycéenne, qualifiée de “gourou apocalyptique” et de “prophétesse en culottes courtes” [nL8N24O494].

Mercredi, Météo France a déclenché l’alerte rouge dans vingt départements du Nord, Ile-de-France comprise, face aux possibles records de chaleur dans plusieurs grandes villes, au-delà des 40°C [nL8N24P5UW].

Face à ces situations de forte chaleur appelées à se répéter, Emmanuel Macron a annoncé fin juin avoir demandé au gouvernement de travailler sur l’”adaptation de la société et de ses pratiques”, afin de changer son organisation, sa façon de travailler et de construire.

Marine Pennetier, édité par Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below