July 19, 2019 / 9:56 AM / 3 months ago

Nouvel épisode de canicule attendu en France

La France va connaître un nouvel épisode de canicule dès ce week-end qui devrait se poursuivre en début de semaine prochaine avec des températures pouvant atteindre 40 degrés localement, annonce Météo France dans un bulletin publié vendredi. /Photo prise le 29 juin 2019/REUTERS/Pascal Rossignol

PARIS (Reuters) - La France va connaître un nouvel épisode de canicule dès ce week-end qui devrait se poursuivre en début de semaine prochaine avec des températures pouvant atteindre 40 degrés localement, annonce Météo France dans un bulletin publié vendredi.

“Les températures vont monter progressivement à partir de ce week-end, devenant très élevées en début de semaine avec des températures maximales dépassant les 35 degrés sur une grande partie du pays entre lundi et mercredi”, indique l’organisme de prévision météorologique sur son site internet.

“On pourrait atteindre les 40 degrés localement, du Sud-Ouest au Centre-Est et du Languedoc à la Provence”, ajoute Météo France. “Une baisse des températures pourrait s’amorcer dès mercredi par l’ouest, mais devra être confirmée ces prochains jours.”

La France a déjà été traversée fin juin par un premier épisode de canicule - avec un record de 45,9 degrés atteint dans le Gard - qui a poussé les autorités à reporter le brevet des collèges de quelques jours et à fermer 4.000 écoles sur le territoire.

Des mesures de restriction d’eau ont par ailleurs été prises dans 64 départements face à cette vague de sécheresse - la septième la plus importante selon l’indicateur de sécheresse de Météo France calculé depuis 1958.

Pour la nouvelle vague de chaleur attendue, “nous activerons le plan canicule en fonction du degré de sévérité”, a indiqué la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, vendredi sur franceinfo. “Ce plan est adapté par région parce que la canicule ne va pas toucher tout le territoire et sera moins étendue que l’épisode précédent - moins longue, moins étendue et moins sévère.”

“Pour autant nous rappellerons les préconisations de sécurité. Elles ont fonctionné, lors du premier épisode de canicule, nous avons eu assez peu de passages aux urgences liés à la canicule, moins de 3%”, a-t-elle souligné.

Marine Pennetier, avec Caroline Pailliez, édité par Simon Carraud

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below