July 10, 2019 / 10:58 AM / 2 months ago

Le RN appelle Marion Maréchal à "clarifier" ses intentions

Le député Louis Aliot a appelé mercredi Marion Maréchal, officiellement retirée de la vie politique active mais toujours présente dans les débats à droite et à l'extrême droite, à "clarifier" sa situation vis-à-vis du Rassemblement national. /Photo d'archives/REUTERS/Kevin Lamarque

PARIS (Reuters) - Le député Louis Aliot a appelé mercredi Marion Maréchal, officiellement retirée de la vie politique active mais toujours présente dans les débats à droite et à l’extrême droite, à “clarifier” sa situation vis-à-vis du Rassemblement national.

L’élu des Pyrénées-Orientales, qui s’exprimait sur Radio Classique, a dit ne pas avoir de vision “très claire” des intentions de celle qui fut benjamine de l’Assemblée nationale.

“Soit elle fait de la politique, soit elle en fait pas”, a déclaré le député, également compagnon de Marine Le Pen. “Soit elle veut mettre en relation et faire un peu du lobbying en quelque sorte, soit elle veut s’engager sur le terrain électoral et à ce moment-là il faut qu’elle le dise et qu’elle y aille.”

Si la nièce de Marine Le Pen devait revenir à la vie politique, un peu plus de deux ans après s’en être détournée, “les municipales (de 2020-NDLR) seraient un bon terrain d’engagement pour cela”, selon Louis Aliot.

“Elle est à mi-chemin entre la politique et (...) du lobbying politique, c’est à elle de clarifier la situation”, a encore déclaré l’ex-vice-président du Front national.

Marion Maréchal a renoncé en mai 2017 à tous ses mandats pour se consacrer au “combat culturel et métapolitique” via la fondation d’une école de sciences politiques à Lyon, l’Institut de sciences sociales économiques et politiques (Issep).

Cette adepte de l’union de la droite et de l’extrême droite continue cependant à s’inviter dans le débat politique, par le biais d’interviews notamment, au point de relancer régulièrement les spéculations sur un éventuel retour au premier plan et de susciter l’embarras dans son parti d’origine.

Fin juin, elle a ainsi participé, dans un restaurant parisien, à un dîner - censément privé mais largement médiatisé - en présence de plusieurs élus Les Républicains plutôt favorables à un rapprochement des droites.

Selon Le Figaro, Marine Le Pen a fait savoir lundi aux cadres du RN qu’elle prévoyait de la rencontrer bientôt afin de “mieux se coordonner”. La présidente du parti d’extrême droite “rencontre souvent sa nièce”, précise-t-on dans son entourage.

Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below