July 9, 2019 / 4:52 PM / a month ago

Les restes d'un général napoléonien peut-être découverts en Russie

Des archéologues russes et français pensent avoir découvert les restes de Charles Etienne Gudin, un général de l'armée Napoléon mort en 1812 lors de la campagne de Russie. /Photo diffusée le 9 juillet 2019/REUTERS/Rabochy-put.ru

MOSCOU (Reuters) - Des archéologues russes et français pensent avoir découvert les restes de Charles Etienne Gudin, un général de l’armée Napoléon mort en 1812 lors de la campagne de Russie.

Les restes ont été retrouvés le 6 juillet enfouis dans un parc public à Smolensk, une ville située à près de 400 km à l’ouest de Moscou.

Le général Gudin, un proche de l’empereur, est mort le 22 août 1812 à l’âge de 44 ans après avoir été touché par un boulet de canon. Son coeur avait alors été prélevé, ramené à Paris et placé dans une chapelle du cimetière du Père-Lachaise.

Les archéologues fondent leur hypothèse sur l’état des ossements retrouvés qui correspondent aux blessures reçues par le général d’empire au cours de sa carrière militaire commencée sous la Révolution.

Ils n’auront d’absolue certitude qu’après les résultats de tests ADN, une procédure qui pourrait prendre plusieurs mois.

Mark Heinrich,; Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below