July 3, 2019 / 11:42 AM / 4 months ago

Tous les élèves auront les résultats du bac vendredi, dit Blanquer

PARIS (Reuters) - Tous les élèves connaîtront vendredi le résultat des épreuves du baccalauréat, a promis mercredi le ministre de l’Education nationale, qui compte offrir une alternative aux élèves dont les copies pourraient encore être retenues par des professeurs participant à un mouvement de protestation.

Tous les élèves connaîtront vendredi le résultat des épreuves du baccalauréat, a promis mercredi le ministre de l'Education nationale, qui compte offrir une alternative aux élèves dont les copies pourraient encore être retenues par des professeurs participant à un mouvement de protestation. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Selon Jean-Michel Blanquer, quelque 2,5% de professeurs, principalement dans les académies d’Ile-de-France (Versailles et Créteil), menaçaient en matinée de ne pas rendre d’ici vendredi les copies du bac qu’ils étaient chargés de corriger pour manifester leur opposition à la réforme du lycée.

La publication officielle des résultats du baccalauréat est prévue vendredi entre 08h30 et 13h00, en fonction des académies et des séries, pour la métropole.

Selon le collectif d’enseignants qui appellent à la rétention des notes et tient un décompte sur le site “Notre fête à Blanquer”, 126.427 copies - sur environ quatre millions - étaient bloquées mardi 2 juillet à 12h00.

Le ministre de l’Education nationale a précisé sur BFMTV en fin de journée qu’un “petit nombre” de professeurs ne rendraient pas les copies, et que dans ce cas-ci, la solution retenue serait de donner à l’élève concerné la note des contrôles continus de l’année, à titre provisoire.

Si en début de semaine, la copie est finalement rendue et que la note est meilleure, celle-ci sera retenue. Dans le cas contraire, la note provisoire deviendra définitive.

Cette “solution technique” est déjà utilisée en cas de perte de copies d’examens, précise Jean-Michel Blanquer.

“Nous garantirons le bon fonctionnement du service public. Et nous garantirons le fait qu’une petite minorité ne saurait imposer sa façon de voir à l’immense majorité des professeurs, d’une part, et à la totalité des élèves, d’autre part”, a-t-il ajouté.

Le ministre avait rappelé en matinée sur RMC que les professeurs pratiquant la rétention de copies “s’exposaient à des “sanctions financières très importantes.”

“Toute personne qui ne rend pas les copies à temps est considérée comme gréviste depuis le jour où on lui a donné les copies. Cela peut aller jusqu’à quinze jours de retrait de salaire”, avait-il précisé.

“Plusieurs dizaines de milliers de copies” ont été rendue depuis son intervention, a-t-il précisé en fin de journée. Le nombre de copies manquantes étaient inférieur à 100.000 à 19h30 et devrait passer en dessous de 50.000 jeudi matin, selon lui.

“En ce moment même, les directions des examens de chaque rectorat de France appellent les professeurs concernés, leur rappellent les règles de base en la matière. Et donc j’ai confiance dans le fait que les choses rentreront dans l’ordre dans la journée de demain”, a-t-il dit.

Sophie Louet et Caroline Pailliez édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below