July 3, 2019 / 11:42 AM / 2 months ago

Six nouvelles gardes à vue après une fraude au baccalauréat

Six personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre d'une enquête concernant des fuites de sujets du baccalauréat qui avait déjà entraîné plusieurs arrestations mardi, a-t-on appris mercredi auprès du parquet de Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Six personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre d’une enquête concernant des fuites de sujets du baccalauréat qui avait déjà entraîné plusieurs arrestations mardi, a-t-on appris mercredi auprès du parquet de Paris.

Au total, 12 suspects, tous candidats au bac, se trouvaient en garde à vue mercredi dans le cadre de cette procédure pour “fraude aux examens”, “abus de confiance” et recel. Sept autres, interpellés mardi, ont été relâchés.

L’un des nouveaux suspects a été arrêté mardi soir à Marseille, les cinq autres mercredi matin à Paris, précise-t-on au parquet.

Le ministère de l’Education nationale avait annoncé vendredi son intention de porter plainte à la suite de suspicions de fuites portant sur des sujets de mathématiques pour les séries économique et sociale (ES) et littéraire (L).

Lors d’une conférence de presse, le directeur général de l’enseignement scolaire, Jean-Marc Huart, avait précisé que “quelques” élèves de “trois à quatre établissements d’Ile-de-France” étaient concernés.

Ils auraient reçu par des “réseaux privés, comme Whatsapp ou des SMS” les sujets “en amont des épreuves”.

Emmanuel Jarry, édité par Simon Carraud

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below