July 2, 2019 / 9:01 AM / 4 months ago

Paris juge "pas acceptable" le comportement de Salvini, qui réplique

PARIS (Reuters) - La porte-parole du gouvernement français, Sibeth Ndiaye, a estimé mardi que le comportement du ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, n’était pas “acceptable” concernant les questions migratoires.

La porte-parole du gouvernement français, Sibeth Ndiaye, a estimé mardi que le comportement du ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, n'était pas "acceptable" concernant les questions migratoires. /Photo prise le 1er avril 2019/REUTERS/Ludovic Marin

Elle avait déjà dénoncé dimanche la “stratégie d’hystérisation” du gouvernement italien, après l’arrestation de la capitaine du navire humanitaire Sea-Watch, Carola Rackete, entrée de force dans le port de Lampedusa avec à son bord 53 migrants.

Sibeth Ndiaye est revenue à la charge mardi sur BFMTV.

“Je crois que le gouvernement italien, effectivement, n’est pas à la hauteur de ce qu’il devrait être”, a-t-elle déclaré. “Le comportement de M. Matteo Salvini n’est pas un comportement qui est acceptable (...) sur les sujets migratoires.”

“Il est dans une stratégie d’hystérisation qui consiste à monter en épingle un sujet qui est un sujet douloureux, qui est un sujet complexe, et pour lequel l’Union européenne et la France ont été solidaires vis-à-vis de l’Italie.”

Matteo Salvini a riposté dans un communiqué.

“Mon comportement concernant l’immigration est inacceptable? Le gouvernement français devrait arrêter avec ces insultes et ouvrir ses ports”, a dit le dirigeant de la Ligue d’extrême droite.

“Les Italiens ont déjà accueilli trop (de migrants) et dépensé trop d’argent. Les prochains bateaux? Ils devraient aller à Marseille”, a-t-il conclu.

La porte-parole du gouvernement français a rappelé que des règles avaient été établies au niveau européen, que ces règles avaient été acceptées par l’Italie, et qu’il y avait aussi des lois propres à l’espace maritime.

“Ces lois maritimes nous disent que lorsqu’il y a des gens qui sont en détresse sur la mer, ils doivent être déposés dans le port le plus proche le plus sûr, et en l’occurrence il s’agit de ports italiens”, a-t-elle dit.

Elle a cependant ajouté que les organisations non gouvernementales (ONG) qui viennent au secours des migrants tentant de traverser la Méditerranée devaient également “être précautionneuses dans la manière dont elles agissent”.

Emmanuel Jarry, avec Crispian Balmer à Rome, édité par Myriam Rivet et Tangi Salaün

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below