June 27, 2019 / 2:37 PM / 3 months ago

La menace djihadiste est toujours présente dans l'UE, selon Europol

Les attentats djihadistes ont été moins nombreux en 2018 en Europe mais plusieurs projets, notamment d'attaques chimiques, ont été déjoués et montrent que la menace de l'Etat islamique (EI) est toujours présente, selon un rapport d'Europol, l'agence européenne de police criminelle. /Photo diffusée le 13 juin 2019/REUTERS/Europol

BRUXELLES (Reuters) - Les attentats djihadistes ont été moins nombreux en 2018 en Europe mais plusieurs projets, notamment d’attaques chimiques, ont été déjoués et montrent que la menace de l’Etat islamique (EI) est toujours présente, selon un rapport d’Europol, l’agence européenne de police criminelle.

L’an dernier, alors que l’EI perdait les territoires qu’il contrôlait encore en Irak et en Syrie, les attentats islamistes en Europe ont fait 13 morts et 46 blessés, le bilan le moins lourd depuis l’établissement du califat en 2014 au Proche-Orient.

Tous les attentats djihadistes de 2018 en Europe ont été commis par des “loups solitaires” qui se sont servis d’armes à feu ou d’armes blanches.

Seize projets d’attentats ont été déjoués durant la même période.

“Le rapport d’Europol souligne que le terrorisme représente toujours un danger réel et présent pour l’UE”, a déclaré le commissaire européen à la Sécurité, Julien King.

Alissa de Carbonnel; Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below