June 21, 2019 / 4:52 PM / 5 months ago

Le ministère de l'Education va porter plainte pour des fuites au bac

Le ministère de l'Education nationale a annoncé vendredi son intention de porter plainte pour des suspicions de fuites, en Ile-de-France, des sujets de mathématiques pour le baccalauréat des séries "ES" et "L". /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Le ministère de l’Education nationale a annoncé vendredi son intention de porter plainte pour des suspicions de fuites, en Ile-de-France, des sujets de mathématiques pour le baccalauréat des séries “ES” et “L”.

Lors d’une conférence de presse, le directeur général de l’enseignement scolaire, Jean-Marc Huart, a précisé que “quelques” élèves de “trois à quatre établissements d’Ile-de-France” étaient concernés.

Ils auraient reçu par des “réseaux privés, comme Whatsapp ou des SMS” les sujets “en amont des épreuves”, qui se déroulaient vendredi en France.

La fuite étant jugée “limitée”, le ministère n’envisage pas à ce stade de reconvoquer les quelque 354.000 candidats concernés.

Sophie Louet, édité par Elizabeth Pineau

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below