June 21, 2019 / 10:21 AM / in 4 months

Nice, premier aéroport français régional relié à la Chine

La compagnie nationale chinoise Air China inaugurera dès cet été des vols réguliers entre Pékin et Nice, première liaison directe entre la Chine et un aéroport régional français. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

PARIS (Reuters) - La compagnie nationale chinoise Air China inaugurera dès cet été des vols réguliers entre Pékin et Nice, première liaison directe entre la Chine et un aéroport régional français, a-t-on appris vendredi auprès de la direction du site.

“On en parle depuis 20 ans mais on était crédible pour discuter avec la Chine depuis trois ou quatre ans”, a dit à Reuters le directeur de l’aéroport de Nice Côte-d’Azur, Dominique Thillaud, qui évoque trois rotations hebdomadaires en A330-200, soit 227 sièges dont 28 en business.

“Il a fallu combiner plusieurs facteurs : la disponibilité des avions, la question des droits de trafic supplémentaires qui ont été dédiés à Paris mais aussi aux métropoles régionales en 2017 par la ministre des Transports, ainsi que démontrer l’attractivité de la destination”, a-t-il précisé.

A plusieurs reprises, les personnels de l’aéroport, des élus régionaux et locaux ainsi que différentes délégations se sont rendus en Chine pour convaincre les autorités de ce pays.

L’aéroport privatisé a développé ces dernières années plusieurs services afin de séduire cette clientèle très prisée : traduction de son site internet en mandarin, création d’une signalétique spéciale, grands halls d’accueil équipés de bornes interactives et mise en place d’une e-conciergerie “qui permet d’aider les passagers par internet ou téléphone”.

Afin de développer sa visibilité en Chine, le comité régional du tourisme de la Côte-d’Azur s’est également appuyé sur l’image de Liu Ye, un acteur connu de ce pays marié à Niçoise, nommé “ambassadeur pour le tourisme” de la Côte-d’Azur.

L’arrivée de cette liaison directe est attendue avec espoir par tous les acteurs économiques du Sud-Est de la France. Dominique Thillaud estime que “cela va représenter un booster fantastique pour le territoire et la Région Sud”.

Les professionnels du tourisme se frottent également les mains. Selon l’observatoire du tourisme de la Côte-d’Azur, la Chine figure actuellement au modeste 15e rang pour le tourisme local mais devrait entrer dans le top 10 à partir de 2022.  

L’aéroport Nice Côte-d’Azur est actuellement la deuxième plateforme aéroportuaire de France après Paris, avec 13,85 millions de passagers en 2018, et des prévisions autour de 15 millions en 2019. “En dehors de Paris, il est le seul à proposer six destinations long-courrier en vols réguliers et à accueillir l’A380 en vol quotidien”, indique l’établissement dans ses documents de présentation.

Matthias Galante, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below