June 21, 2019 / 6:31 AM / 3 months ago

LaRem battrait Hidalgo au premier tour des municipales

PARIS (Reuters) - Un représentant de La République en marche (LaRem), qu’il s’agisse de Benjamin Griveaux ou de Cédric Villani, arriverait en tête au premier tour des élections municipales face à la maire sortante Anne Hidalgo, selon un sondage BVA pour Orange, La Tribune, LCI et RTL publié vendredi.

Un représentant de La République en marche (LaRem), qu'il s'agisse de Benjamin Griveaux ou de Cédric Villani, arriverait en tête au premier tour des élections municipales face à la maire sortante Anne Hidalgo, selon un sondage BVA pour Orange, La Tribune, LCI et RTL publié vendredi. /Photo d'archives/REUTES/Charles Platiau

Alors que la commission d’investiture de LaRem doit désigner un candidat le 10 juillet, l’ancien porte-parole du gouvernement et le député mathématicien feraient aussi bien l’un que l’autre avec 25% des intentions de vote et une même avance sur l’édile socialiste, mesurée à 21% dans les deux cas.

En terme de popularité, Cédric Villani souffre d’un déficit de notoriété (43% des sondés disent ne pas le connaître suffisamment pour se prononcer) mais il est celui qui recueille le moins de mauvaises opinions: 23%, contre 39% pour Benjamin Griveaux et 56% pour Anne Hidalgo.

Au jeu des hypothétiques postulants, les sympathisants LaRem de la capitale préfèreraient à 28% une candidature du Premier ministre Edouard Philippe, qui n’est pas candidat pour l’instant, devant Benjamin Griveaux (26%) et Cédric Villani (13%).

Après le dépôt d’un dossier d’ici au 5 juillet, les six candidats en lice pour l’investiture de LaRem - les anciens ministres Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi, les députés Cédric Villani et Hugues Renson, l’élue du IVe arrondissement Anne Lebreton et l’écologiste Antonio Duarte - seront auditionnés par la Commission nationale d’investiture du parti présidentiel à raison de 45 minutes chacun le 9 juillet.

Le vainqueur sera proclamé le lendemain.

LA PROPRETÉ EN TÊTE DES PRÉOCCUPATIONS

La bataille de Paris, où LaRem réalise de bons scores depuis 2017, est source de tensions entre candidats, dont quatre ont réclamé l’organisation d’une consultation populaire pour contrer Benjamin Griveaux, considéré comme le favori en raison de sa proximité supposée avec Emmanuel Macron.

“Rien n’a été décidé”, a assuré vendredi sur LCI le délégué général de LaRem, Stanislas Guerini, lui-même proche de l’ancien porte-parole du gouvernement.

“On a une grande responsabilité : il y a une relation aux Parisiens qui commence à s’établir avec La République en marche. A nous d’être à la hauteur de cette attente”, a-t-il ajouté.

Selon le sondage BVA, près de six Parisiens sur dix (58%) sont mécontents de l’action d’Anne Hidalgo comme maire de Paris. Pour ce qui est des priorités, la propreté arrive largement en tête à 52%, loin devant la sécurité (38%), la lutte contre la pollution (36%) et les conditions de circulation et de stationnement (32%).

Sur l’ensemble des sondés, une liste Les Républicains conduite par l’ancienne ministre Rachida Dati recueillerait de 15% à 16% des voix. Les écologistes, plébiscités dans la capitale aux élections européennes du 26 mai, sont crédités de 13% des suffrages.

Le sondage a été réalisé par internet du 6 au 11 juin auprès d’un échantillon représentatif de 1.294 personnes inscrites sur les listes électorales, issues d’un échantillon représentatif de 1.503 Parisiens âgés de 18 ans et plus.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below