June 17, 2019 / 4:40 PM / 2 months ago

18 policiers de l'ex BAC Nord de Marseille devant la justice

Dix-huit policiers de l'ex-brigade anti-criminalité (BAC) Nord de Marseille ont été renvoyés devant un tribunal correctionnel pour des faits présumés de vols et d’extorsion sur des revendeurs de drogue, a-t-on appris lundi de source judiciaire. /Photo prise le 26 janvier 2019/REUTERS/Stéphane Mahé

MARSEILLE (Reuters) - Dix-huit policiers de l’ex-brigade anti-criminalité (BAC) Nord de Marseille ont été renvoyés devant un tribunal correctionnel pour des faits présumés de vols et d’extorsion sur des revendeurs de drogue, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

La date du procès devant le tribunal correctionnel de Marseille n’a pas été fixée, a-t-on précisé de même source.

Dans cette affaire, les fonctionnaires sont soupçonnés de vols de stupéfiants, de cigarettes et de numéraires commis lors de leurs interventions, de janvier 2011 à octobre 2012, notamment dans les quartiers sensibles de Marseille.

Ce scandale avait terni l’image de la police dans la deuxième ville de France où la lutte contre le crime et le trafic de drogue avait été érigée en priorité nationale par le gouvernement socialiste de l’époque.

L’ancien ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, avait procédé à la fusion des trois brigades anti-criminalité du nord, du sud et du centre de la ville en une “unité mutualisée placée sous l’autorité d’un commandant”. 

Jean-François Rosnoblet, édité par Caroline Pailliez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below