June 17, 2019 / 4:25 PM / 3 months ago

43 ONG et syndicats prônent huit mesures d'urgence

PARIS (Reuters) - Quarante-trois associations, ONG et syndicats, dont la CFDT et les Fondations Abbé Pierre et Nicolas Hulot, ont présenté lundi les “huit mesures d’urgence” que le Premier ministre aurait dû annoncer, selon elles, dans son discours de politique générale.

Quarante-trois associations, ONG et syndicats, dont la CFDT et les Fondations Abbé Pierre et Nicolas Hulot, ont présenté lundi les "huit mesures d'urgence" que le Premier ministre aurait dû annoncer, selon elles, dans son discours de politique générale. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Edouard Philippe a évoqué mercredi dernier l’”urgence” de réformer le pays sur le plan économique, social et écologique en promettant un changement de méthode.

Pour les dix-neuf organisations, aujourd’hui rejointes par 24 autres, qui avaient présenté en mars dernier 66 propositions pour “allier justice sociale, lutte contre les inégalités et transition écologique”, l’ambition du gouvernement a “très peu de chance de voir le jour (s’il) n’actionne pas les leviers nécessaires”.

Huit mesures devraient être prises d’urgence, estiment-elles, la première étant “d’en finir” avec les logements indignes et les passoires énergétiques (logements énergivores) en interdisant à terme leur mise en location.

Elles estiment par ailleurs qu’il faudrait investir entre 55 et 85 milliards d’euros pour engager la transition écologique, et souhaitent reverser l’ensemble des recettes de la fiscalité écologique aux ménages et au financement de cette transition.

Elles appellent à revaloriser les minima sociaux et à les faire évoluer au rythme des salaires plutôt qu’à celui de l’inflation. Elles jugent également indispensable d’évaluer l’impact de toute nouvelle loi et politique publique sur les 10% les plus pauvres.

Côté fiscalité, il est proposé de réformer la taxation du patrimoine pour réduire les inégalités, réduire la TVA sur les biens et produits de première nécessité qui pèse plus lourdement sur les revenus des plus pauvres ou encore de taxer d’avantage les successions.

Les 43 organisations veulent mettre fin au renvoi de migrants dans leur pays d’entrée en Europe et souhaite permettre à ces derniers de déposer une demande d’asile en France.

La réforme sur la dépendance annoncée par le président de la République, qui est prévue pour la fin de l’année, devra permettre aux personnes concernées de rester le plus longtemps possible à leur domicile, disent-elles. Elle devra aussi soutenir le rôle des aidants.

Les organisations appellent finalement à accentuer encore l’effort fait pour rendre les services publics plus accessibles. Emmanuel Macron a annoncé la fusion de certaines prestations sociales pour faciliter leur accès. Il a aussi promis de déployer des “maisons de service au public” sur le territoire.

“Il n’est pas trop tard. On peut considérer qu’un certain nombre des intentions affichées (du gouvernement) sont totalement compatibles avec ces huit propositions. On peut maintenant espérer des actes”, a dit le secrétaire de la CFDT, Laurent Berger, en conférence de presse.

Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below