June 17, 2019 / 2:35 PM / 2 months ago

Rénovation du musée des Antiquités égyptiennes du Caire

LE CAIRE (Reuters) - L’Egypte a lancé la rénovation du Musée des Antiquités égyptiennes, promettant de rendre sa grandeur à ce bâtiment historique, même s’il perd sa collection la plus célèbre.

L'Egypte a lancé la rénovation du Musée des Antiquités égyptiennes, promettant de rendre sa grandeur à ce bâtiment historique, même s'il perd sa collection la plus célèbre. /Photo d'archives/REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

Situé au coeur du Caire, sur la place Tahrir, le musée égyptien est depuis plus d’un siècle le principal lieu d’exposition de la riche collection d’antiquités du pays.

Mais il va bientôt perdre une grande partie du trésor de la tombe de Toutankhamon, qui sera exposée au Grand Musée égyptien, dont l’ouverture est prévue l’année prochaine près des pyramides de Guizeh, tandis qu’une collection de momies royales va rejoindre le Musée national de la civilisation égyptienne.

La rénovation du musée du Caire comprendra le réagencement de plusieurs galeries et le transfert des tombeaux royaux de Tanis dans l’espace laissé vacant par la collection de Toutankhamon.

Financé par des fonds européens à hauteur de 3,1 millions d’euros, et soutenu par cinq musées européens, dont le British Museum et le Louvre, le projet vise à terme à faire figurer le musée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le ministre des Antiquités égyptiennes, Khaled el Enani, a assuré que les nouveaux musées n’entreraient pas en concurrence avec le musée du Caire, qui abrite plus de 150.000 objets et continuera de recevoir “tout le soutien et l’attention qu’il mérite”.

“Le temps est venu de porter un nouveau regard sur la riche collection du musée, de moderniser le bâtiment et d’améliorer ses activités de recherche et de programmation pour atteindre les normes internationales les plus élevées”, a-t-il précisé dimanche lors d’une cérémonie dans le jardin du musée.

La gestion désinvolte de la collection d’objets du musée du Caire, loin des standards internationaux, surprenait souvent les visiteurs. En 2014, des employés ont endommagé le masque en or de Toutankhamon en recollant sa barbe qui s’était décrochée.

Mais le musée en charmait beaucoup d’autres par son atmosphère à l’ancienne.

Certaines vitrines datent du milieu du 19e siècle et des présentations n’ont pas changé depuis l’ouverture du musée en 1902, a souligné le directeur du musée, Sabah Abdel Razek Saddik.

Aidan Lewis; Emma Cruz pour le service français, édité par Tangi Salaün

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below