June 17, 2019 / 1:00 PM / in 6 months

Une magistrate de Versailles agressée à son domicile

Une présidente de la cour d'assises de Versailles (Yvelines) a été violemment agressée lundi à son domicile par des personnes, a priori au nombre de deux, qui ont fait usage d'une arme. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

PARIS (Reuters) - Une magistrate de Versailles (Yvelines) a été violemment agressée lundi à son domicile par deux personnes qui ont fait usage d’une arme de poing avant de prendre la fuite, a fait savoir le procureur de Versailles.

La victime, présidente de la cour d’assises, souffre de plusieurs fractures au visage mais ses jours ne sont pas en danger, a précisé le procureur dans un communiqué.

L’enquête pour “tentative d’assassinat” se poursuit “en vue d’identifier et d’interpeller les auteurs des faits actuellement en fuite, et de déterminer les motifs de l’agression, à ce jour inconnus”, est-il écrit.

Pour l’heure, rien ne permet de dire s’il y a un lien entre cette attaque et les fonctions exercées par la juge.

L’agression s’est produite vers 09h35 (07h35 GMT) lorsque deux personnes casquées ont sonné à l’interphone de son domicile. La victime a ouvert une fenêtre puis essuyé un tir d’arme de poing “à ce jour non identifiée”.

“Toutes les forces de l’ordre sont mobilisées pour retrouver les auteurs”, a écrit sur Twitter la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, qui a exprimé son “indignation”, ainsi que son “soutien à la magistrate, à sa famille et à la communauté judiciaire de Versailles”.

Simon Carraud avec Service France, édité par Jean-Baptiste Vey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below