June 10, 2019 / 10:03 AM / 4 months ago

Une fusion Renault-FCA reste une bonne opportunité, dit Le Maire

L'idée d'une fusion entre Renault et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) demeure une bonne opportunité, mais rien n'a changé dans les conditions fixées par Paris, a déclaré lundi le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire. /Photo prise le 17 avril 2019/REUTERS/Philippe Wojazer

TOKYO (Reuters) - L’idée d’une fusion entre Renault et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) demeure une bonne opportunité, mais rien n’a changé dans les conditions fixées par Paris, a déclaré lundi le ministre français de l’Economie et des Finances.

Bruno Le Maire s’exprimait à Tokyo où il est en visite après une réunion ce week-end des ministres des Finances du G20 à Fukuoka, dans le sud du Japon. Cette visite intervient dans un contexte de nouvelles tensions entre Renault et son partenaire Nissan Motor.

“Une fusion avec FCA reste une belle opportunité, car elle permet (à Renault) d’accéder au marché américain et à FCA d’accéder aux technologies électriques dont il a besoin”, a-t-il déclaré, ajoutant que “rien n’avait changé pour l’Etat français” en ce qui concerne les conditions déjà définis pour une fusion.

Renault et Fiat Chrysler cherchent comment relancer leur projet de fusion et s’assurer l’aval de Nissan, a appris Reuters de plusieurs sources proches de ces entreprises.

Chris Gallagher; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below