June 9, 2019 / 4:16 PM / 2 months ago

Une centaine de tombes profanées dans un cimetière à Toulouse

TOULOUSE, Haute-Garonne (Reuters) - Une centaine de tombes ont été profanées dans la nuit de samedi à dimanche dans le cimetière de Terre-Cabade à Toulouse (Haute-Garonne), a-t-on appris dimanche auprès de la mairie.

Les dégradations sont importantes, selon le maire Les Républicains de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, qui s’est rendu sur place dimanche en fin de matinée.

Ce cimetière compte majoritairement des tombes de personnes de confession catholique. Aucune tombe musulmane ou juive n’a été touchée.

De nombreux crucifix, plaques, ex-voto, vases, objets funéraires et fleurs ont été brisés et renversés dans les allées à différents endroits du cimetière. Une tombe a été forcée.

“C’est un mode opératoire très étrange dans un cimetière très vaste, qui compte 33 hectares; une tombe a été éventrée, on n’a jamais vu ça”, a déclaré à Reuters Jean-Luc Moudenc.

La commune de Toulouse va porter plainte, a-t-il dit.

La police judiciaire s’est rendue sur place dimanche pour réaliser des éventuels relevés d’empreintes.

Terre-Cabade, ouvert en 1844, est le plus grand cimetière de Toulouse.

Il avait déjà subi des dégradations en août 2007. Une vingtaine de croix avaient été renversées. La même année, 60 tombes avaient été profanées au cimetière de Croix-Daurade, également à Toulouse.

Julie Rimbert, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below