June 6, 2019 / 6:13 PM / 3 months ago

Prison ferme pour un négociant en vin bordelais pour tromperie

Un négociant en vin bordelais a été condamné jeudi à une peine de six mois de prison ferme et 30.000 euros d'amende dont 20.000 avec sursis pour tromperie et falsification et sa société à 150.000 euros d'amende dont 100.000 avec sursis. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

BORDEAUX (Reuters) - Un négociant en vin bordelais a été condamné jeudi à une peine de six mois de prison ferme et 30.000 euros d’amende dont 20.000 avec sursis pour tromperie et falsification et sa société à 150.000 euros d’amende dont 100.000 avec sursis, a-t-on appris de source judiciaire.

Vincent Lataste qui avait déjà été condamné en novembre 2016 pour complicité dans une affaire de trafic de vin de Bordeaux entre 2011 et 2012, était cette fois poursuivi à la suite d’un contrôle dans sa société Sequoia pour avoir mélangé des vins de différentes appellations et ajouté de l’eau. La fraude portait sur environ 122.800 bouteilles soit 980 hectolitres.

A l’audience du 23 mai, où le négociant avait nié les faits, la procureure avait requis un an de prison et 30.000 euros d’amende contre lui.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below