June 6, 2019 / 2:57 PM / 2 months ago

Ebola en RDC: Un quart des contaminations ne sont pas détectées, selon l'OMS

Un quart des contaminations de la fièvre hémorragique Ebola dans l'est de la RDC (République démocratique du Congo) ne sont pas décelées ou le sont trop tard, a déclaré jeudi un expert de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). /Photo prise le 30 mars 2019/REUTERS/Baz Ratner

GENEVE (Reuters) - Un quart des contaminations de la fièvre hémorragique Ebola dans l’est de la RDC (République démocratique du Congo) ne sont pas décelées ou le sont trop tard, a déclaré jeudi un expert de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Depuis le début de l’épidémie en cours en août dernier dans les provinces du Nord Kivu et de l’Ituri, 2.025 cas ont été enregistrés, indique Mike Ryan, directeur exécutif du programme de situations sanitaires d’urgence à l’OMS. Cette épidémie a fait à ce jour 1.357 morts.

“Nous pensons, permettez-moi d’être très prudent sur ce sujet, nous pensons que nous décelons dans 75% des cas - et il se peut que nous passions à côté du quart restant”, a-t-il dit lors d’un point de presse à Genève.

On recense “un grand nombre de cas décelés très tard”, a-t-il ajouté.

Au cours de chacune des deux dernières semaines, 88 nouveaux cas ont été comptabilisés, contre une moyenne hebdomadaire de 126 en avril.

Stéphanie Nebehay; Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below