June 5, 2019 / 7:30 AM / 3 months ago

FdJ privatisée cette année si le marché le permet, dit Le Maire

La Française des jeux sera privatisée d'ici la fin de l'année si les conditions de marché le permettent, a déclaré mercredi le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - La Française des jeux sera privatisée d’ici la fin de l’année si les conditions de marché le permettent, a déclaré mercredi le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire.

“Si les conditions de marché le permettent, la Française des jeux sera privatisée d’ici la fin de l’année”, a-t-il dit sur BFMTV-RMC.

“J’ai engagé en toute transparence les recherches de banquiers conseils pour pouvoir lancer cette opération”, a-t-il ajouté, en soulignant que les Français pourront y participer et devenir actionnaires de l’opérateur de jeux.

Le principe de la privatisation de la Française des jeux a été approuvé dans le cadre de la loi Pacte en même temps que celui d’ADP. Mais le lancement de cette dernière opération a été reporté après le feu vert donné par le Conseil constitutionnel à une démarche parlementaire visant à organiser un référendum sur le désengagement de l’Etat de la société gestionnaire des aéroports de Paris [nL5N22L7HM].

Prié de dire combien l’Etat espérait tirer de la cession de la Française des jeux, Bruno Le Maire a indiqué que cela dépendrait largement des conditions de marché.

“Ça peut toujours être quelques milliards d’euros”, a-t-il ajouté.

Yann Le Guernigou, édité par Caroline Pailliez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below