June 3, 2019 / 10:20 AM / 6 months ago

Jadot esquisse les contours d'un parti au-delà des Verts

PARIS (Reuters) - Le député écologiste européen Yannick Jadot, dont la liste a créé la surprise en arrivant en troisième position aux élections européennes, a déclaré lundi qu’il souhaitait créer un parti de gouvernement plus large qu’Europe Ecologie-Les Verts.

Le député écologiste européen Yannick Jadot a déclaré lundi qu'il souhaitait créer un parti de gouvernement plus large qu'Europe Ecologie-Les Verts. /Photo prise le 11 avril 2019/REUTERS/Charles Platiau

“Il va falloir très clairement dépasser Europe Ecologie-Les Verts. C’est le mouvement qui a permis ce succès, avec d’autres”, a-t-il dit sur France Inter.

“Il va falloir à minima que tous les mouvements écolos se retrouvent dans la même maison mais surtout, on veut construire le grand mouvement politique de demain”, a-t-il ajouté.

Comme exemple des valeurs que portera cette formation politique, Yannick Jadot cite l’action du maire EELV de Grande-Synthe (Nord), Damien Carême.

Cet ex-socialiste, a-t-il dit, a réussi à contenir la montée du Rassemblement national dans un environnement économique difficile grâce à une politique contre la vie chère, par exemple en instaurant la gratuité des transports en commun.

Ceux qui s’agrégeront autour d’EELV pourront venir “de n’importe où”, aussi bien de la droite que de la gauche, être expérimentés ou pas, a-t-il dit.

“La personne écolo depuis une heure me va aussi bien que celle qui est écolo depuis 40 ans. Ça peut venir de la gauche, ça peut venir des gens qui ne sont pas de gauche, (...) tous ceux qui ont compris que l’écologie devait être la matrice qui redéfinit, qui redonne du sens à l’économie (...)”.

Pour la prochaine étape, les élections municipales de 2020, les écologistes veulent “conquérir énormément de grandes villes”, a dit Yannick Jadot, sur la base d’une coalition “autour des valeurs de l’écologie”.

A Paris, EELV, dont le candidat officiel est David Belliard, va tenter de ravir la mairie à la socialiste Anne Hidalgo sur la base de son propre projet. EELV a obtenu près de 20% des voix dans la capitale aux élections européennes du 26 mai.

“Sur cette base-là, (...) on verra avec qui on fait des coalitions au moment où on arrivera au second tour de l’élection” dans la capitale, a dit Yannick Jadot.

“Comme dans chaque ville, nous poserons les termes d’un contrat de coalition. (...) “On verra avec qui on essayera d’exercer le pouvoir dans les villes.”

Danielle Rouquié, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below