May 29, 2019 / 12:06 PM / 5 months ago

Un projet de loi en faveur des maires à la mi-juin

Le gouvernement présentera à la mi-juin un projet de loi sur le statut de l'élu, a annoncé mercredi Sébastien Lecornu, une initiative destinée notamment à répondre à une crise de vocation des maires. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Le gouvernement présentera à la mi-juin un projet de loi sur le statut de l’élu, a annoncé mercredi Sébastien Lecornu, une initiative destinée notamment à répondre à une crise de vocation des maires.

Le texte participe d’une volonté, affirmée mercredi par Emmanuel Macron lors du conseil des ministres, de soigner les territoires et de rapprocher la décision publique des citoyens, après des mois de crise des “Gilets jaunes”.

“Cela fait plus de dix ans que l’on a dépossédé les maires, notamment dans les communes rurales, de leur pouvoir de décision”, a souligné Sébastien Lecornu, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, sur CNEWS.

“Soit parce qu’on leur a imposé des choses depuis l’Etat, soit parce qu’on leur a imposé des choses vis-à-vis de leur intercommunalité, du département ou de la région”, a-t-il ajouté pour justifier le texte promis “autour de l’engagement”, à quelques mois des élections municipales.

Sébastien Lecornu a pris acte d’”une situation assez inédite où beaucoup de communes n’auront peut-être aucun candidat pour être maire, ou encore que certains maires n’arriveront pas à boucler leur liste pour les municipales”.

Des “mesures très précises” pour remédier à cette situation figureront dans le projet de loi, qui sera présenté autour du 15 juin et soumis au conseil des ministres en juillet, a-t-il dit.

Trois jours après les élections européennes qui ont vu le Rassemblement national devancer son camp, “le président de la République a demandé qu’il y ait une accélération de l’acte 2 qu’il a annoncé lors d’une conférence de presse le 25 avril et que soient déployées très rapidement les décisions prises”, a dit la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, lors du compte rendu du conseil des ministres.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, va lancer une concertation avec les représentants des élus locaux sur les sujets de décentralisation et “le président de la République a souhaité que, de manière rapide, la semaine prochaine et les semaines qui suivent du mois de juin, un certain nombre d’actes forts soient posés en terme de réorganisation territoriale de l’Etat”, a-t-elle ajouté.

Sibeth Ndiaye a par ailleurs annoncé que des mouvements pourraient avoir lieu à la tête d’administrations centrales, à partir de la semaine prochaine et dans le courant du mois de juin.

Sophie Louet, Jean-Baptiste Vey et Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below