May 26, 2019 / 11:46 AM / 5 months ago

Trois Français condamnés à mort en Irak pour avoir rejoint l'EI

BAGDAD (Reuters) - Trois ressortissants français ont été condamnés à mort en Irak pour avoir rejoint le groupe État islamique, a-t-on appris dimanche auprès de responsables judiciaires irakiens.

La justice irakienne a organisé le procès de milliers de djihadistes présumés, dont des centaines d’étrangers qui ont combattu au sein de l’EI en Irak ou en Syrie.

Les trois Français condamnés à mort avaient été transférés de Syrie en Irak en février dernier. Ils faisaient partie d’un groupe de 14 Français et près de 300 détenus majoritairement irakiens qui avaient été capturés par les Forces démocratiques syriennes (FDS).

“Ils ont été condamnés à être exécutés parce qu’il a été apporté la preuve qu’ils étaient membres de l’organisation terroriste État islamique”, a déclaré un responsable du tribunal qui a tenu à conserver l’anonymat, n’étant pas autorisé à parler à la presse.

Les trois Français ont la possibilité de faire appel de leur condamnation. Ils ont rejeté le verdict et demandé sans succès à être jugés en France, a déclaré leur avocat commis d’office.

Le Quai d’Orsay n’était pas immédiatement joignable ce dimanche. La France s’est fixée pour principe de ne pas rapatrier les djihadistes qui ont combattu en Irak ou en Syrie, estimant qu’il incombe aux autorités locales de les juger.

Ahmed Rasheed, avec Sophie Louet à Paris; Tangi Salaün pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below