May 24, 2019 / 2:23 PM / 6 months ago

Un adolescent radicalisé s'était photographié avec Hollande

Un membre de la cellule radicalisée qui envisageait de s'attaquer au palais présidentiel à Paris et à des policiers s'était fait photographier avec l'ex-président François Hollande lors d'une séance de dédicaces à Strasbourg. /Photo prise le 21 mars 2019/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Un membre de la cellule radicalisée qui envisageait de s’attaquer au palais présidentiel à Paris et à des policiers s’était fait photographier avec l’ex-président François Hollande lors d’une séance de dédicaces à Strasbourg, a-t-on appris vendredi de sources proches de l’enquête.

Ce jeune Tchétchène de 16 ans, arrêté dans la capitale alsacienne le 7 mai, est soupçonné de faire partie du même petit groupe de quatre hommes, dont un autre mineur de 17 ans, arrêté en avril, précise-t-on de mêmes sources.

Comme eux il a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.

Selon l’une de ces sources, ce jeune Tchétchène est soupçonné d’avoir été chargé par la cellule de diffuser un message d’allégeance à Daech après un éventuel passage à l’acte.

Si les sources s’accordent pour confirmer que les enquêteurs ont retrouvé une photographie où on le voit poser à côté de François Hollande, elles divergent sur un éventuel projet de s’en prendre à l’ancien chef de l’Etat.

Emmanuel Jarry, avec Service France, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below