May 22, 2019 / 2:36 PM / 3 months ago

254 condamnés pour terrorisme libérables d'ici fin 2022, dit Belloubet

La moitié des personnes condamnées pour fait de terrorisme islamiste en France sont libérables d'ici fin 2022, déclare la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, dans une interview publiée mercredi par Le Monde. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - La moitié des personnes condamnées pour fait de terrorisme islamiste en France sont libérables d’ici fin 2022, déclare la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, dans une interview publiée mercredi par Le Monde.

“D’ici la fin 2021, 107 personnes seront libérées et en 2022 nous en aurons 147”, sur 510 détenus aujourd’hui, dit-elle.

Elle assure que ces détenus feront l’objet d’un suivi “extrêmement sérieux par les services de renseignement” après leur sortie et qu’une section spécialisée sera chargée, au sein du nouveau parquet national antiterroriste (PNAT), de “réfléchir aux modalités de sortie de prison”.

Selon Nicole Belloubet, le PNAT constituera “une véritable force de frappe antiterroriste”, avec ses 27 magistrats, une quinzaine de référents dans les parquets territoriaux et une liste de magistrats en réserve en cas de coup dur.

Le PNAT, qui se substituera le 1er juillet à la section antiterroriste du parquet de Paris, traitera aussi les crimes contre l’humanité.

La garde des Sceaux juge la menace terroriste toujours “présente” et “active”. Elle cite notamment le fait que 943 détenus de droit commun sont actuellement identifiés comme radicalisés.

Interrogée sur l’objectif fixé début 2018 de 1.500 places de prison en quartiers étanches, elle précise que l’administration pénitentiaire en est à 600 places en quartiers d’évaluation de la radicalisation (QER), quartiers d’isolement pour les prosélytes les plus dangereux et quartiers de prise en charge de la radicalisation (QPR).

“Cinq QER sur les six annoncés sont ouverts. Nous pouvons maintenant évaluer la radicalisation de 280 personnes chaque année. Le dernier quartier ouvrira à Fleury en juin. Sur les QPR, nous en sommes à 400 places sur un objectif de 450 places”, précise la ministre.

Quant à l’objectif des 1.500, “j’aimerais l’atteindre à la fin de l’année prochaine”, ajoute-t-elle.

Emmanuel Jarry, édité par Elizabeth Pineau

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below