May 13, 2019 / 9:50 AM / in 3 months

L'Elysée balaye les critiques sur Macron et le 6-Juin

PARIS (Reuters) - L’Elysée a balayé lundi les critiques sur l’absence d’Emmanuel Macron à la cérémonie internationale des commémorations du 75e anniversaire du débarquement allié le 6 juin en Normandie, assurant que le chef de l’Etat serait “pleinement engagé dans ce moment de recueillement” aux côtés des vétérans.

L'Elysée a balayé lundi les critiques sur l'absence d'Emmanuel Macron à la cérémonie internationale des commémorations du 75e anniversaire du débarquement allié le 6 juin en Normandie, assurant que le chef de l'Etat serait "pleinement engagé dans ce moment de recueillement" aux côtés des vétérans. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

La secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, a annoncé le 6 mai que le chef de l’Etat serait représenté par son Premier ministre Edouard Philippe à cette cérémonie prévue à 18h à Juno Beach, à Courseulles-sur-Mer (Calvados), invoquant une question “d’agenda”.

Cette annonce a suscité la colère de certains élus, au premier rang desquels le député de la Manche (Les Républicains) Philippe Gosselin, qui a adressé une lettre à Emmanuel Macron pour exprimer sa “profonde déception”.

“Alors que tant de chefs d’État et de gouvernements seront présents, alors que des vétérans alliés, pour l’essentiel américains, tous âgés de 95 ans à 100 ans seront présents pour la dernière fois vraisemblablement, il eût été normal, que la République, par votre présence, les honore”, peut-on lire dans cette lettre publiée sur le compte Twitter de l’élu.

A l’Elysée, on met en avant un “programme chargé” et on assure que le chef de l’Etat “sera pleinement engagé dans cette journée et dans ce moment de mémoire et de recueillement, en présence des vétérans”.

Emmanuel Macron sera présent à la cérémonie qui se tiendra le 5 juin à Portsmouth avant d’assister, le 6 juin dans la matinée, à la pose de la première pierre d’un mémorial britannique à Ver-sur-mer (Calvados) en présence de la Première ministre britannique Theresa May et du prince Charles.

Le chef de l’Etat sera également présent à la cérémonie franco-américaine avec Donald Trump au cimetière américain de Colleville-sur-mer dans la matinée avant un déjeuner avec le président américain à Caen, ajoute-t-on de même source. Il est également attendu dans l’après-midi à la commémoration française qui se déroulera à Colleville-Montgomery.

“Les derniers vétérans seront présents et seront célébrés au cours de ces différentes cérémonies”, souligne-t-on. L’absence d’un président français à la cérémonie internationale “n’a rien d’exceptionnel, ça a déjà été le cas par le passé”.

Le débarquement de quelque 150.000 soldats alliés - Américains, Canadiens, Français, Britanniques notamment - le 6 juin 1944 sur les plages normandes a marqué le début de la bataille de Normandie qui a fait quelque 110.000 morts, dont plus de 20.000 civils.

Cette bataille est considérée comme une étape décisive face aux Allemands dans la Seconde Guerre mondiale avant la libération de Paris le 25 août 1944, qui met fin à quatre années d’occupation de la capitale française.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below