May 13, 2019 / 8:04 AM / in 3 months

Armes: Le cargo saoudien Bahri Yanbu a quitté Santander

Le cargo saoudien Bahri Yanbu, qui n'a pu prendre à son bord un chargement d'armes vendredi au Havre, a quitté lundi le port espagnol de Santander où il était arrivé en matinée. /Photo prise le 13 mai 2019/REUTERS/Vincent West

SANTANDER, Espagne (Reuters) - Le cargo saoudien Bahri Yanbu, qui n’a pu prendre à son bord un chargement d’armes vendredi au Havre, a quitté lundi le port espagnol de Santander où il était arrivé en matinée, a-t-on appris lundi dans l’entourage du gouvernement espagnol.

Le bateau est reparti avec du matériel d’exposition pour les Emirats arabes unis (EAU) provenant d’une société privée basée à Saragosse, précise-t-on.

“Ce ne sera pas utilisé pour la guerre”, souligne-t-on.

Deux organisations, Acat (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) et Aser (Action sécurité éthique républicaine), avaient annoncé mercredi dernier engager un recours judiciaire suspensif pour empêcher le chargement du Havre. Leur demande a été rejetée vendredi.

Le Bahri Yanbu avait néanmoins appareillé pour Santander sans le chargement d’armes qu’il aurait dû prendre au Havre.

Ce navire de la compagnie nationale Bahri, qui a l’exclusivité des transferts d’armes pour le ministère de la Défense saoudien depuis 2014, a déjà pris en charge des armements à Anvers, en Belgique.

Vincent West à Santander, avec à Paris Sophie Louet, John Irish et Myriam Rivet; Eric Faye et Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below