May 10, 2019 / 5:09 AM / 4 months ago

La hausse des droits de douane US entre en vigueur, Pékin promet des contre-mesures

par David Lawder et Steve Holland

La hausse des droits de douane sur 200 milliards de produits chinois décidée par le président Donald Trump est entrée en vigueur vendredi, renforçant un peu plus les tensions entre la Chine et les Etats-Unis alors que les négociations se poursuivent à Washington. /Photo d'archives/REUTERS/Thomas Peter

WASHINGTON (Reuters) - La hausse des droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits chinois décidée par le président Donald Trump est entrée en vigueur vendredi à la première heure, renforçant encore les tensions entre la Chine et les Etats-Unis alors que les négociations se poursuivent à Washington.

Ces produits jusque-là soumis à des droits de douane de 10% sont désormais taxés à hauteur de 25% depuis 00h01 heure de New York (04h01 GMT) vendredi. Parmi les importations concernées figurent des produits chimiques, des matériaux de construction, du mobilier et de l’électronique grand public.

La Chine a aussitôt indiqué qu’elle regrettait “profondément” la décision américaine et qu’elle prendrait des contre-mesures, sans les détailler.

Dans un communiqué, le ministère chinois du Commerce dit espérer que Washington et Pékin trouveront un compromis et régleront le contentieux par le biais de la coopération et de la consultation.

Cette hausse des droits de douane intervient au beau milieu de deux jours de négociations à Washington entre les délégations des deux premières puissances économiques de la planète.

Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le vice-Premier ministre chinois, Liu He, se sont rencontrés pendant une heure et demie jeudi à Washington. Ils sont convenus de reprendre leurs discussions vendredi matin heure de Washington, a annoncé un porte-parole de la Maison blanche.

LA “TRÈS BELLE LETTRE” DE XI À TRUMP

Les tensions se sont accrues entre Pékin et Washington après que la Chine a fait marche arrière sur certains de ses engagements dans les négociations pour répondre aux griefs qui ont amené l’administration Trump à déclencher une guerre commerciale.

Donald Trump a annoncé jeudi avoir reçu une “très belle lettre” de son homologue chinois Xi Jinping. “Je viens de la recevoir et je vais probablement l’avoir au téléphone”, a déclaré le président américain. “Coopérons, voyons si nous pouvons parvenir à quelque chose”, lui a écrit Xi Jinping, a-t-il rapporté.

Il reproche à Pékin d’être revenu sur des engagements pris dans le cadre des négociations en cours. “Nous étions tout près d’un accord, puis ils ont commencé à le renégocier. On ne peut pas procéder comme cela”, a-t-il dit.

L’objectif du champion de “l’Amérique d’abord” est de rééquilibrer les échanges commerciaux des Etats-Unis avec la Chine. Il fustige aussi le vol de propriété intellectuelle auquel se livrerait la Chine et les barrières à l’entrée qui seraient imposées aux entreprises américaines.

DÉLAI

Les Etats-Unis ont commencé à relever leurs droits de douane sur des produits chinois l’été dernier, entraînant une riposte immédiate de Pékin.

Au total, 5.700 catégories de produits sont affectées par le relèvement des droits de douanes US, à commencer par les modems et routeurs de connexion internet et autres équipements de transmission de données, une catégorie qui représente à elle seule 20 milliards de dollars d’importations annuelles aux Etats-Unis.

Pour les biens chinois qui auront quitté les ports et les aéroports chinois avant vendredi minuit heure de Washington, l’administration américaine ne percevra que 10% de droits de douanes, ont précisé les autorités douanières américaines.

Dans une note, la banque d’investissement Goldman Sachs voit dans cette “période de grâce” une ouverture potentielle de quelques semaines “au cours desquelles les négociations pourront se poursuivre”.

“Cela laisse aux deux parties une occasion de parvenir à un accord dans les toute prochaines semaines, même si des défis demeurent”, ajoute la banque.

Michael Taylor, directeur général pour la région Asie-Pacifique de Moody’s, estime lui que ce développement va exacerber l’incertitude autour du commerce mondial. “Ces droits accrus pourraient aussi conduire globalement à un réajustement des actifs à risque, une restriction des conditions de financement et une croissance plus lente”, dit-il.

TOUT TAXER ?

Dans la guerre commerciale que se livrent les deux pays, l’administration Trump avait déjà taxé à 25% l’équivalent de 50 milliards de dollars d’importations “Made in China”. Sont désormais concernés au total 250 milliards de dollars.

Donald Trump a annoncé avoir entamé les procédures nécessaires pour taxer à 25% les 325 milliards de dollars (290 milliards d’euros) d’importations chinoises qui ne le sont pas encore.

Côté chinois, Pékin a imposé en retour depuis juillet des droits de douanes allant jusqu’à 25% sur 110 milliards de dollars d’importations en provenance des Etats-Unis. Sur la base des chiffres des exportations US vers la Chine en 2018, il ne lui resterait plus guère que 10 milliards de dollars de produits à taxer, dont le pétrole et les avions.

Economistes et industriels estiment qu’il faudra peut-être attendre trois à quatre mois avant que les consommateurs américains éprouvent les répercussions de cette hausse des droits sur les prix à la vente.

Et Gary Shapiro, qui dirige la Consumer Technology Association, souligne que ce sont les entreprises et les consommateurs américains qui feront les frais de cette hausse des droits de douane et non, comme le prétend Trump, la Chine.

“Les droits de douane déjà en place ont coûté environ un milliard de dollars par mois au secteur américain des technologies depuis octobre. Ça peut être une question de vie ou de mort pour des petites entreprises ou des start-ups qui ne peuvent pas absorber ces coûts additionnels”, explique-t-il.

avec Yawen Chen à Pékin; Jean-Philippe Lefief, Arthur Connan et Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below