May 8, 2019 / 4:25 PM / 3 months ago

La Chine veut conclure un accord commercial, déclare Trump

WASHINGTON (Reuters) - Le vice-Premier ministre chinois Liu He qui doit participer jeudi et vendredi à Washington à des discussions sur le commerce avec les négociateurs américains vient pour conclure un accord, a affirmé Donald Trump dans un message sur Twitter, mercredi.

Le vice-Premier ministre chinois Liu He qui doit participer jeudi et vendredi à Washington à des discussions sur le commerce avec les négociateurs américains vient pour conclure un accord, a affirmé Donald Trump dans un message sur Twitter, mercredi. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Lee

Le président américain a décidé dimanche de faire passer les droits de douane américains de 10 à 25% sur 200 milliards de dollars (180 milliards d’euros) de produits chinois importés aux Etats-Unis à compter de vendredi.

“La Chine vient juste de nous informer qu’il (le vice-Premier ministre chinois) vient aux USA pour conclure un accord. On verra bien”, écrit Donald Trump.

“Je suis très content que plus de 100 milliards de dollars de droits de douane vont remplir les coffres américains. Super pour les Etats-Unis, pas bon pour la Chine”, ajoute-t-il dans son message sur Twitter.

Les Chinois se trompent s’ils espèrent renégocier plus tard avec une administration démocrate, a affirmé le président américain.

Plus tard, la porte-parole de la Maison blanche Sarah Sanders a également déclaré que selon des indications reçues par Washington la Chine voulait conclure un accord commercial.

“Nous avons reçu des indications selon lesquelles ils veulent un accord. Nos équipes poursuivent les négociations, qui reprendront demain. A partir de là, nous verrons ce qui se passera”, a-t-elle ajouté.

En visite à Londres, le secrétaire d’Etat Mike Pompeo, tout en critiquant l’attitude de Pékin, a dit “espérer vraiment” que les discussions avec la Chine pourront aboutir prochainement.

Le ministère chinois du Commerce a fait avoir que Pékin prendrait des mesures de rétorsion si les Etats-Unis mettaient en oeuvre leur menace de hausse des droits de douane.

Le ministère, qui a dit regretter l’annonce faite par Donald Trump, a précisé que cet accroissement des tensions commerciales n’était dans l’intérêt d’aucun des deux pays, ni de l’économie mondiale.

Makini Brice et Roberta Rampton, avec Guy Faulconbridge et Kate Holton à Londres et Yawen Chen et Vincent Lee à Pékin; Pierre Sérisier et Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below