May 8, 2019 / 8:49 AM / 3 months ago

Transfert d'armes pour Ryad, une ONG tente un recours

PARIS (Reuters) - Une ONG française, ACAT, a annoncé mercredi soir son intention d’introduire un référé afin de bloquer le chargement d’armes à destination de l’Arabie saoudite à bord d’un cargo arrivé au Havre (Seine-Maritime).

La ministre française des Armées a confirmé mercredi un chargement imminent d'armes à bord d'un cargo attendu au Havre, cargo battant pavillon saoudien selon le collectif Disclose qui fait état de "huit canons de type Caesar" à destination de l'Arabie saoudite, engagée dans le conflit au Yémen. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier

La ministre française des Armées a confirmé mercredi matin sur BFM TV et RMC Info un chargement imminent d’armements à bord du bateau, un cargo battant pavillon saoudien selon le collectif Disclose qui fait état de “huit canons de type Caesar” pour l’Arabie saoudite, engagée dans un conflit meurtrier au Yémen.

“ACAT a mandaté le cabinet Ancile pour déposer un référé exigeant que soit levé le dédouanement (c’est-à-dire l’autorisation pour le cargo de prendre la mer, avec son chargement) en vue de faire en sorte que la France ne puisse se rendre complice des exactions commises au Yémen et respecte ses obligations internationales”, annonce l’organisation dans un communiqué.

La livraison de ces armes constituerait une violation du Traité sur le commerce des armes, souligne Action des chrétiens pour l’abolition de la torture.

Florence Parly n’a pas livré de détails sur la cargaison et sa destination.

“Il y aura chargement d’armes en fonction et en application d’un contrat commercial qui a été passé il y a plusieurs années”, a-t-elle indiqué. “Je ne suis pas en charge de la surveillance des cargaisons, c’est une autre administration qui est en charge de ça”, a-t-elle ajouté.

Selon Disclose, nouveau média français en ligne, le cargo Bahri Yanbu devait charger huit canons Caesar, fabriqués par Nexter, à destination du port saoudien de Djeddah.

UN CONTRAT NEXTER?

Le 15 avril dernier, Disclose a dévoilé un rapport de la Direction du renseignement militaire (DRM) détaillant l’arsenal français utilisé par l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis contre les rebelles Houthis au Yémen.

Sur la base de ces documents, le collectif estime que des armes françaises ont été au coeur de batailles meurtrières pour les civils.

“A ma connaissance, nous n’avons pas de preuves selon lesquelles des victimes au Yémen sont le résultat d’utilisation d’armes françaises”, a répété Florence Parly mercredi.

Paris affirme que les armes françaises sont “placées pour l’essentiel en position défensive” hors de la ligne de front.

Disclose avait également publié des éléments d’un contrat signé en décembre dernier par Nexter avec l’Arabie saoudite pour la livraison  de véhicules blindés et canons entre 2019 et 2024.

Amnesty International a appelé également mercredi à la suspension du transfert.

“Le cargo Bahri-Yanbu doit être immobilisé à quai et son chargement d’armes suspendu afin de faire toute la lumière sur la nature exacte du chargement, et établir notamment s’il s’agit de canons Caesar, comme l’a déclaré le média Disclose”, a déclaré dans un communiqué Aymeric Elluin, chargé du plaidoyer Armes à Amnesty International France.

Pour Bénédicte Jeannerod, directrice France de l’ONG Human Rights Watch, “la reconnaissance par Florence Parly qu’un chargement d’armes aura bien lieu au Havre (...) montre de nouveau l’obstination de la France à poursuivre ses transferts d’armes à ce pays malgré le risque indéniable et parfaitement connu des autorités françaises qu’elles soient utilisées contre des civils au Yémen”.

Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below