May 6, 2019 / 9:20 AM / 4 months ago

Des engagements sur l'emploi et l'environnement en septembre, dit Philippe

PARIS (Reuters) - Des engagements sur l’emploi et l’environnement seront annoncés en septembre, après des débats avec les élus locaux, les partenaires sociaux et les associations, a déclaré lundi Edouard Philippe après une rencontre avec ces acteurs à Matignon.

Des engagements sur l'emploi et l'environnement seront annoncés en septembre, après des débats avec les élus locaux, les partenaires sociaux et les associations, a déclaré lundi Edouard Philippe après une rencontre avec ces acteurs à Matignon. /Photo prise le 17 avril 2019/REUTERS/Ludovic Marin

Le Premier ministre et une partie du gouvernement ont reçu ces derniers pour “lancer la mobilisation nationale et territoriale pour l’emploi et les transitions écologique et numérique”. Une réunion aux airs de main tendue après la promesse d’Emmanuel Macron d’écouter davantage les corps intermédiaires.

L’exécutif veut travailler avec les élus locaux, les organisations syndicales et patronales et les associations sur les freins au développement de l’apprentissage et au retour à l’emploi, les emplois non pourvus et la transition écologique, avec un fort prisme territorial et à cadre juridique constant.

“En juin, un prochain rendez-vous interviendra après que le travail territorial aura commencé et puis, en septembre, l’agenda des solutions définitives, qui devra se traduire par des engagements précis, territorialisés et assumés par l’ensemble des acteurs”, a dit Edouard Philippe.

“C’est une façon de régler des problèmes pratiques et concrets”, a-t-il ajouté. “Tous les acteurs qui étaient là ce matin ont parfaitement conscience que seul, personne n’est capable de les régler (...) il faut que tout le monde se mette ensemble.”

Pour tenter d’éteindre la crise des “Gilets jaunes”, qui a perturbé pendant des mois la France et l’action de l’exécutif, Emmanuel Macron avait promis de changer de méthode, en renouant en particulier le dialogue avec les syndicats, aux appels desquels il n’avait guère répondu depuis son élection il y a deux ans.

“METTRE LE PIED DANS LA PORTE”

“La porte est entrouverte, il faut mettre le pied dans la porte pour essayer de pousser nos idées, c’est ce que va faire la CFDT”, a dit son secrétaire général, Laurent Berger, à l’issue de la rencontre.

“Les thèmes qui sont ouverts sont des bons sujets, il en manque, on va en pousser d’autres (...), on s’investira aussi pour que l’écologie, la justice sociale et la lutte contre la grande pauvreté soient un peu plus présentes”, a ajouté le dirigeant syndical.

La demande de la CFDT d’inscrire la rénovation thermique des logements parmi les priorités de ces débats a été acceptée par Edouard Philippe lundi.

Réunir ces acteurs à Matignon, “c’était un acte politique, tout simplement”, a dit le président de la CPME, François Asselin, aux journalistes. “Suite à l’intervention du président de la République il était important pour l’exécutif de renouer contact avec l’ensemble des parties prenantes.”

“C’est simplement un lancement et, maintenant, l’efficacité se jouera avec les partenaires sociaux au niveau des territoires”, a ajouté le responsable patronal, à l’unisson de plusieurs organisations présentes.

Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, a salué “un changement de méthode de la part du gouvernement qui est prêt à concerter avec les partenaires sociaux” et dit sa satisfaction de voir ces questions examinées de façon concrète et au plus près des bassins d’emploi.

La CGT avait quant à elle boudé une réunion “dont les objectifs sont loin de correspondre au mécontentement et à la colère du monde du travail et de ceux qui en sont exclus”, en raillant la tentative de réconciliation d’un président, qui “de manière épisodique (...) se souvient qu’il existe des syndicats dans ce pays”.

“Qui peut croire que par la voix du Premier ministre, l’exécutif va enfin prendre en compte les revendications qui s’expriment depuis des mois dans le pays”, poursuivait le syndicat dans un communiqué.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below