May 3, 2019 / 2:07 PM / 7 months ago

Européennes: Une quinzaine de listes françaises publiées samedi

PARIS (Reuters) - La composition de la quinzaine de listes présentées pour la France aux élections européennes sera publiée samedi matin via un arrêté du ministre de l’Intérieur au Journal officiel.

La composition de la quinzaine de listes présentées pour la France aux élections européennes sera publiée samedi matin via un arrêté du ministre de l'Intérieur au Journal officiel. /Photo prise le 10 avril 2019/REUTERS/Yves Herman

Les divers pays de l’Union européenne ne votent pas tous le même jour. Le scrutin à un tour à la proportionnelle se tient à partir du jeudi 23 mai et jusqu’au dimanche 26 mai, date fixée pour la France notamment.

Le ministère de l’Intérieur ne voulait pas donner le nombre de listes déjà déposées vendredi matin, des déclarations de candidatures pouvant être reçues jusqu’à 18h00 (16h00 GMT) vendredi soir.

Le Journal officiel de samedi doit paraître à 02h00.

D’après les instituts de sondage et les informations parues sur les réseaux sociaux, 16 listes sont en présence, dont deux liées au mouvement des “Gilets jaunes”.

“Renaissance”, qui rassemble six mouvements pro-majorité présidentielle autour de La République en marche, avec, en tête, l’ex-ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau, est donnée au coude-à-coude dans les intentions de vote avec celle du Rassemblement national (RN, extrême droite) menée par Jordan Bardella.

Les deux listes arrivent alternativement en tête des intentions de vote avec un score supérieur à 20%.

La liste “Refonder l’Europe, rétablir la France” du parti Les Républicains (LR, droite) allié aux centristes de l’ex-ministre de la Défense Hervé Morin, et conduite par le philosophe conservateur François-Xavier Bellamy, arriverait en troisième position avec 14% environ des intentions de vote.

Plus à droite, le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan a créé sa propre liste Debout la France.

Les centristes de l’Union des démocrates et indépendants de Jean-Christophe Lagarde ont créé la liste UDI-Les Européens.

Deux listes “Gilets jaunes” ont, semble-t-il, été déposées : l’une, “Alliance jaune pour les élections européennes” menée par le chanteur Francis Lalanne et “Evolution citoyenne” menée par Christophe Chalençon, forgeron et figure du mouvement.

DEUX LISTES ÉCOLOGISTES

Les écologistes se répartissent aussi sur deux listes : celle d’Europe Ecologie-Les Verts menée par le député européen Yannick Jadot et “Urgence Écologie” dirigée par le philosophe Dominique Bourg avec le soutien de la députée des Deux-Sèvres Delphine Batho (Génération Écologie) et d’Antoine Waechter (Mouvement écologiste indépendant).

Dans l’opposition de gauche, “L’Avenir en commun, en Europe aussi!”, la liste de La France insoumise (LFI) de Jean-Luc Mélenchon est menée par la militante associative Manon Aubry.

Le Parti socialiste, qui a essuyé une cinglante défaite à la dernière élection présidentielle française, s’est rangé derrière la liste “Envie d’Europe” menée par l’essayiste Raphaël Glücksmann autour de son mouvement Place publique..

L’ancien candidat du Parti socialiste à l’élection présidentielle Benoît Hamon et fondateur de Génération.s a lancé pour sa part la liste “Vive l’Europe libre”.

Toujours à gauche, “Pour l’Europe des gens, contre l’Europe de l’argent” est menée par Ian Brossat, porte-parole du Parti communiste français et adjoint au Logement à la mairie de Paris.

A l’extrême gauche, “Contre le grand capital, le camp des travailleurs” est conduite par la porte-parole de Lutte ouvrière Nathalie Arthaud, ex-candidate à la présidentielle.

A l’extrême droite, l’ex-FN Florian Philippot, fondateur du mouvement Les Patriotes, pilote la liste “Ensemble, Patriotes et Gilets Jaunes : pour la France sortons de l’Union européenne !”.

Une liste similaire, “Ensemble pour le Frexit”, est conduite par l’ex-candidat à l’élection présidentielle François Asselineau, président de l’Union populaire républicaine (UPR).

Un tirage au sort public aura lieu ce vendredi à 20h00 au ministère de l’Intérieur pour déterminer l’ordre des listes sur les panneaux d’affichage devant les bureaux de vote et l’ordre de présentation des bulletins à l’intérieur des bureaux.

Pour être recevable, les listes européennes devront présenter 79 noms, soit le nombre de sièges attribués à la France au Parlement européen et devront respecter la parité hommes-femmes. Chaque candidat devra remplir un formulaire déclarant son nom, sa profession, sa position sur la liste et précisant s’il est ou non déjà élu au Parlement de Strasbourg.

A la différence des dernières élections en 2014, la France est désormais constituée d’une seule circonscription alors qu’il y en avait huit il y a cinq ans.

Danielle Rouquié, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below