April 30, 2019 / 7:34 AM / 4 months ago

Colis suspect à Christchurch, un mois et demi après les attaques

La police néo-zélandaise a annoncé avoir neutralisé un colis suspect mardi dans un logement vide à Christchurch, ville où 50 personnes ont été tuées le 15 mars dernier lors d'une fusillade dans deux mosquées. /Photo prise le 30 avril 2019/REUTERS/TVNZ

WELLINGTON (Reuters) - La police néo-zélandaise a annoncé avoir neutralisé un colis suspect mardi dans un logement vide à Christchurch, ville où 50 personnes ont été tuées le 15 mars dernier lors d’une fusillade dans deux mosquées.

Un homme de 33 ans a été arrêté, a-t-elle ajouté.

Les forces de l’ordre ont bouclé plusieurs rues dans le quartier de Phillipstown, où une équipe de démineurs accompagnés de pompiers et d’ambulanciers ont été envoyés.

“La police a localisé dans un logement vide (...) à Christchurch un paquet contenant un engin explosif présumé et des munitions”, a déclaré la police dans un communiqué. Le colis a été sécurisé par l’équipe de déminage.

L’homme de 33 ans, un habitant de Christchurch, est interrogé par les policiers, qui ont mis fin au bouclage du quartier.

L’incident s’est déroulé à environ un kilomètre de la mosquée de Linwood, l’une des deux mosquées visées lors des attaques du 15 mars, la pire tuerie de masse dans l’histoire de la Nouvelle-Zélande. Arrêté après la fusillade, le tireur présumé est un ressortissant australien âgé de 28 ans, identifié comme un suprémaciste blanc.

Charlotte Greenfield et Praveen Menon; Jean Terzian et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below