April 26, 2019 / 9:11 PM / 4 months ago

Européennes: Un vote En Marche est un vote perdu pour la France, selon Wauquiez

En meeting à Strasbourg, où siège du Parlement européen, Laurent Wauquiez a mis en garde les électeurs contre une perte d’influence de la France en cas de victoire d’En Marche aux élections européennes, faute pour ses futurs eurodéputés d’alliés en nombre suffisant dans l’hémicycle. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

STRASBOURG (Reuters) - En meeting à Strasbourg, où siège du Parlement européen, Laurent Wauquiez a mis en garde les électeurs contre une perte d’influence de la France en cas de victoire d’En Marche aux élections européennes, faute pour ses futurs eurodéputés d’alliés en nombre suffisant dans l’hémicycle.

Le parti d’Emmanuel Macron, après avoir envisagé d’intégrer le groupe centriste de l’Alliance des libéraux et des démocrates européens (ALDE), semble y avoir pour l’instant renoncé.

“J’aime mon pays, je ne veux pas que mon pays joue en deuxième division”, a déclaré le président des Républicains (LR), devant quelque 800 personnes.

“Une voix pour en marche, c’est une voix perdue pour l’influence de la France en Europe parce que Le président de la République, dans sa folie, a décidé qu’il isolerait la France, qu’il créerait un petit groupe de son côté, que ce serait sans doute l’un des plus petits groupes du parlement européen”, a-t-il ajouté.

En présence de l’Allemand Manfred Weber, élu bavarois de la CSU (Union chrétienne sociale), candidat à la présidence de la Commission européenne et président du groupe le plus important à Strasbourg, le Parti populaire européen, dont est membre LR, il s’est dit fier, a contrario, d’appartenir à la famille démocrate-chrétienne “qui a fondé l’Union européenne”.

“Quand on vote pour nous on permet à la France de s’insérer et de porter sa voix à l’égard de la plus grande famille politique européenne”, a estimé Laurent Wauquiez.

Crédité de 14% des voix dans un sondage Opinion Way-Tilder pour Les Echos publié la veille, mais encore loin derrière le Rassemblement national à 24% et La République en marche, à 21%, il a estimé que choses “bougeaient” pour son parti.

“Les français veulent le choix. Parce que les Français ne veulent pas être condamnés à la réédition de l’élection présidentielle, parce que les Français ne veulent le chaos de Marine Le Pen ni la déception d’Emmanuel Macron”, a affirmé le président de LR dont le slogan pour les Européennes est “ Refonder l’Europe, rétablir la France”.

Gilbert Reilhac

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below