April 24, 2019 / 11:41 AM / 7 months ago

Les Français favorables aux mesures de Macron mais sceptiques, selon un sondage

Les Français plébiscitent les mesures post-"grand débat" qu'Emmanuel Macron devait annoncer le 15 avril mais se montrent dans le même temps massivement sceptiques sur l'utilité de l'exercice, selon une vaste enquête publiée mercredi. /Photo prise le 10 décembre 2018/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Les Français plébiscitent les mesures post-“grand débat” qu’Emmanuel Macron devait annoncer le 15 avril mais se montrent dans le même temps massivement sceptiques sur l’utilité de l’exercice, selon une vaste enquête publiée mercredi.

Ils sont 89% à se dire favorables à la réduction du nombre de parlementaires, 82% à l’instauration d’une dose de proportionnelle aux législatives et 77% à l’idée d’organiser des référendums d’initiative citoyenne (RIC) sur des sujets locaux, selon ce sondage réalisé par Ipsos Sopra-Steria pour Le Monde, le Cevipof (Sciences Po) et la Fondation Jean-Jaurès.

De même, 91% des personnes interrogées approuvent le redéploiement des fonctionnaires sur le territoire, 90% la réindexation des retraites les plus modestes sur l’inflation et 88% la suspension des fermetures d’écoles et d’hôpitaux.

La suppression de l’ENA (Ecole normale d’administration) est la proposition la moins populaire mais elle recueille encore une majorité de soutiens (58%).

Pour autant, plus de trois quarts des Français (76%) pensent que le “grand débat national”, imaginé comme une réponse au malaise exprimé par les “Gilets jaunes”, n’améliorera en rien la situation politique, économique et sociale du pays.

Ils sont plus nombreux encore (86%) à juger que ces trois mois de délibération collective ne permettront pas d’améliorer leur situation personnelle.

Emmanuel Macron devait initialement dévoiler le 15 avril les mesures inspirées du “grand débat” mais l’incendie de Notre-Dame de Paris, le même jour, l’a contraint à annuler son allocution, finalement remplacée par une conférence de presse à l’Elysée programmée jeudi à 18h00 (16h00).

La presse s’est cependant fait l’écho, dès la semaine dernière, des propositions qui devaient être annoncées.

L’enquête d’Ipsos Sopra-Steria a été réalisée du 18 au 22 avril auprès d’un échantillon de 8.747 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below