April 24, 2019 / 11:11 AM / 4 months ago

Rallye Dakar en Arabie saoudite: La FIDH interpelle France Télévisions

La Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH) a appelé mercredi le groupe France Télévisions à dénoncer son partenariat avec le Rallye Dakar, dont la prochaine édition se déroulera en 2020 en Arabie saoudite, "suspecté de crimes de guerre au Yémen et menant une répression implacable contre les défenseurs et militantes des libertés". /Photo d'archives/REUTERS/Marcos Brindicci

PARIS (Reuters) - La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) a appelé mercredi le groupe France Télévisions à dénoncer son partenariat avec le Rallye Dakar, dont la prochaine édition se déroulera en 2020 en Arabie saoudite, “suspecté de crimes de guerre au Yémen et menant une répression implacable contre les défenseurs et militantes des libertés”.

Le groupe Amaury Sport Organisation (ASO) a annoncé le 15 avril que l’épreuve du Rallye Dakar, qui se déroulait en Amérique du Sud depuis 2009, aurait lieu en janvier 2020 en Arabie saoudite et pour les cinq éditions suivantes.

“Nos organisations demandent au groupe public ‘France télévisions’ de dénoncer un partenariat contraire aux principes et valeurs de sa ‘charte des antennes’”, écrivent la FIDH et la Ligue des droits de l’Homme dans un communiqué.

“L’argent public ne saurait contribuer à une nouvelle opération de séduction d’un Etat Saoudien suspecté de crimes de guerre au Yémen, et menant une répression implacable contre les défenseurs et militantes des libertés”, soulignent-elles.

“Organiser une course automobile dans ces conditions témoigne d’un mépris absolu pour les problématiques de droits humains dans le pays”, estiment les ONG.

“Comment imaginer que les habituels reportages de fond diffusés sur les pays traversés par le Rallye dans les formats magazine de France Télévisions accompagnant habituellement la course, soient autre chose qu’une suite de belles images et de propos amènes sur l’histoire, la géographie et la culture du pays, à la grande joie de ses dirigeants ?”

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below