April 20, 2019 / 11:47 AM / 5 months ago

USA: Un couple condamné à la prison à vie pour maltraitance sur ses 13 enfants

LOS ANGELES (Reuters) - Un couple américain a été condamné vendredi à une peine d’emprisonnement à perpétuité pour avoir maintenu captifs et affamés ses 13 enfants et les avoir battus dans leur maison familiale en Californie, ont annoncé les procureurs du comté de Riverside.

Un couple américain a été condamné vendredi à une peine d'emprisonnement à perpétuité pour avoir maintenu captifs et affamés ses 13 enfants et les avoir battus dans leur maison familiale en Californie. /Photo prise le 4 mars 2019/REUTERS/Ammar Awad

David Turpin, 57 ans, et sa femme Louise, 50 ans, ont plaidé coupable des chefs d’accusation de torture, séquestration et maltraitance dans le cadre d’un accord avec les procureurs qui prévoit une peine de prison à perpétuité avec possibilité de mise en liberté conditionnelle après 25 ans de réclusion.

Durant l’audience, les deux parents ont fondu en larmes au moment d’effectuer une déclaration et lorsque leurs enfants se sont exprimés, montrent des images diffusées par la chaîne ABC News.

“Je suis désolée pour tout ce que j’ai infligé comme souffrance à mes enfants. Je les aime tellement”, a déclaré Louise Turpin. “Leur bonheur est très important à mes yeux”.

Le couple Turpin a été arrêté en janvier 2018 à son domicile de Perris, à une centaine de kilomètres de Los Angeles, après que l’un de ses enfants, une fille de 17 ans, s’est échappée par une fenêtre du domicile et a prévenu la police.

Sur les lieux, les policiers ont découvert 12 autres enfants, alors âgés de deux à 29 ans, maintenus captifs dans une sordide maison familiale, à l’odeur nauséabonde. Certains des enfants étaient attachés à des lits.

David et Louise Turpin faisaient vivre leurs enfants dans des conditions immondes. Ils les attachaient à leurs lits pendant plusieurs semaines consécutives parfois, sans leur permettre d’aller aux toilettes, ne les laissant se laver qu’une ou deux fois par an et ne leur donnant pas accès à des soins.

Les parents avaient pu agir ainsi parce qu’ils avaient scolarisé leurs enfants à domicile, évitant ainsi qu’ils ne soient en contact avec d’autres personnes.

“Mes parents m’ont pris toute ma vie, mais maintenant je la reprends”, a déclaré vendredi l’une des filles du couple, dont le nom n’a pas été communiqué par la cour.

Tous les enfants du couple Turpin ont été confiés à des organismes de protection spécialisés.

Dan Whitcomb; Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below