April 16, 2019 / 12:44 PM / 8 months ago

Grand débat: Des médias dévoilent des annonces prêtées à Macron

Référendum d'initiative citoyenne (RIC) au niveau local et baisse "significative" de l'impôt sur le revenu pour les travailleurs : plusieurs médias ont dévoilé mardi les annonces détaillées selon eux par Emmanuel Macron dans une déclaration dont la diffusion prévue lundi à 20h00 a été annulée, en raison de l'incendie à Notre-Dame de Paris. /Photo prise le 15 janvier 2019/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Référendum d’initiative citoyenne (RIC) au niveau local et baisse “significative” de l’impôt sur le revenu pour les travailleurs : plusieurs médias ont dévoilé mardi les annonces détaillées selon eux par Emmanuel Macron dans une déclaration dont la diffusion prévue lundi à 20h00 a été annulée, en raison de l’incendie à Notre-Dame de Paris.

La présidence de la République a fait savoir qu’elle “ne confirm[ait] ni ne comment[ait] les fuites dans la presse au sujet de la sortie du Grand débat national” et que le chef de l’Etat dévoilerait “en temps voulu” ces mesures censées répondre à la crise des “Gilets jaunes”.

Selon L’Obs, qui cite “une source interne d’une chaîne de télévision”, Emmanuel Macron devrait en particulier annoncer une baisse d’impôts pour les classes moyennes, “une baisse significative de l’impôt sur le revenu pour les travailleurs”, la suppression de certaines niches fiscales et une baisse de la dépense publique.

Il annoncerait également la pérennisation du dispositif favorisant le versement d’une prime exceptionnelle par les entreprises, la réindexation des retraites inférieures à 2.000 euros par mois sur l’inflation, l’arrêt des fermetures d’écoles et d’hôpitaux, un maximum de 24 élèves par classe de la grande section de maternelle au CE1, la suppression de l’Ecole nationale d’administration (ENA) et d’autres structures.

Le chef de l’Etat aurait par ailleurs ouvert la porte à davantage de proportionnelle lors des législatives, à un référendum d’initiative partagée plus accessible, à un référendum d’initiative citoyenne sur certains sujets locaux, à une réforme constitutionnelle cet été, à un nouvel acte de décentralisation, à une simplification du millefeuille administratif et à davantage de fonctionnaires sur le terrain.

“Il faut respecter un temps de recueillement et avoir la responsabilité qui s’impose dans ce moment de grande émotion nationale”, a souligné l’Elysée dans son communiqué. “Dans ces conditions, le président de la République s’exprimera en temps voulu sur le Grand débat national.”

Le conseil des ministres sera entièrement consacré mercredi à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame et sera suivi d’une réunion à l’Elysée de lancement de la souscription nationale et de la reconstruction. La conférence de presse d’Emmanuel Macron, prévue ce mercredi, est quant à elle annulée.

Emmanuel Macron a reçu mardi de nombreux appels, en particulier du président des Etats-Unis, Donald Trump, et de la chancelière allemande, Angela Merkel, et devait s’entretenir avec le pape François dans l’après-midi, selon l’Elysée.

Jean-Baptiste Vey et Marine Pennetier, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below