April 14, 2019 / 9:39 AM / 7 months ago

Les Français veulent des médecins à proximité et moins d'impôts

Les Français placent en tête de leurs attentes après le "grand débat national" censé répondre au mouvement des "Gilets jaunes", une réindexation des petites retraites sur l'inflation et le retour de médecins dans les déserts médicaux, montre un sondage Ifop publié par le Journal du Dimanche. /Photo prise le 15 janvier 2019/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Les Français placent en tête de leurs attentes après le “grand débat national” censé répondre au mouvement des “Gilets jaunes”, une réindexation des petites retraites sur l’inflation et le retour de médecins dans les déserts médicaux, montre un sondage Ifop publié par le Journal du Dimanche.

Le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, doit annoncer ces jours-ci les conclusions qu’il tire de la concertation inédite en France lancée le 15 janvier dernier.

Sur 972 personnes interrogées vendredi et samedi, 88% se disent favorable au retour de l’indexation des petites retraites sur l’inflation, 87% à l’instauration d’une obligation pour les médecins de s’installer dans certaines zones rurales et 82% à une baisse générale de l’impôt sur le revenu.

Viennent ensuite, selon ce sondage, la suppression de la redevance audiovisuelle (80%), un assouplissement des conditions permettant aux citoyens de proposer des référendums (76%) et la création d’une allocation unique fusionnant toutes les aides sociales existantes (72%).

Puis viennent l’attribution aux conseils départementaux de la compétence en matière de fixation des limitations de vitesse sur les routes (70%), l’abandon des projets de privatisation (62%) et la suppression de l’Ecole nationale d’administration (ENA, 39%), souvent jugée comme un symbole de l’éloignement des hauts fonctionnaires et des dirigeants du pays de la population.

Au demeurant, Emmanuel Macron, vivant exemple de cette élite sortie de l’ENA, est sommé par 85% des personnes interrogées d’améliorer son attention aux préoccupations des Français et par 82% de changer sa politique économique et sociale.

Les sondés sont 71% à souhaiter qu’il modifie sa manière de s’exprimer quand il est au contact des Français et d’incarner la fonction présidentielle.

Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below