April 11, 2019 / 5:12 PM / 4 months ago

L'UDI de Lagarde présente sa liste pour Strasbourg

Les centristes de l'UDI emmenés par le député et président du parti Jean-Christophe Lagarde (photo) ont dévoilé jeudi les 40 premiers noms de leur casting établi autour de l'idée de rassembler les Français pro-européens ayant été déçus par Emmanuel Macron. /Photo prise le 5 février 2019/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Les centristes de l’UDI emmenés par le député et président du parti Jean-Christophe Lagarde ont dévoilé jeudi les 40 premiers noms de leur casting établi autour de l’idée de rassembler les Français pro-européens ayant été déçus par Emmanuel Macron.

L’ancienne secrétaire d’Etat Nora Berra est numéro deux de la liste baptisée “Les Européens”, suivie de Louis Giscard d’Estaing, fils de l’ancien président et maire de Chamalières, dans le Puy-de-Dôme.

Viennent ensuite Josy Chambon, conseillère régionale en Provence-Alpes-Côte d’Azur, et Olivier Mével, universitaire breton.

A l’Assemblée, le groupe UDI-Agir et Indépendants s’est constitué au début de la législature sur une ligne plutôt favorable à la politique menée par Emmanuel Macron. Des dissensions sont apparues depuis, notamment sur le dossier européen, conduisant le mouvement de centre-droit à faire cavalier seul pour le scrutin du 26 mai.

“Notre liste, c’est voter pour l’Europe sans voter pour Macron. Un nouvel ‘en même temps’”, a expliqué jeudi Jean-Christophe Lagarde lors d’une rencontre avec des journalistes.

“Nous représentons les pro-Européens de longue date qui ont été déçus par Emmanuel Macron”, a-t-il expliqué, se plaçant dans les pas de l’ancien président de la Commission européenne Jacques Delors.

Parmi les idées défendues par “Les Européens” figure la création d’un parquet et d’un “FBI” européens, le lancement d’une aide européenne pour isoler les logements, la relance de l’ambition spatiale de l’Union et la création, symbolique, d’un billet d’un euro, à l’image du dollar américain.

Dans un sondage BVA-Orange publié ce jeudi par Europe 1 et La Tribune, la liste UDI est créditée de 2% des intentions de vote, loin des 5% requis pour envoyer des députés à Strasbourg.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below