April 11, 2019 / 11:22 AM / 4 months ago

Jean-Luc Mélenchon vote la loi Pacte par "erreur"

Le vote définitif de la loi Pacte et de ses privatisations a reçu jeudi le soutien inattendu de Jean-Luc Mélenchon, l'un des plus actifs détracteurs du projet, en raison d'une "erreur technique". /Photo prise le 20 mars 2019/REUTERS/Kenzo Tribouillard

PARIS (Reuters) - Le vote définitif de la loi Pacte et de ses privatisations a reçu jeudi le soutien inattendu du chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, l’un des plus actifs détracteurs du projet, en raison d’une “erreur technique”.

Selon le détail du scrutin publié par l’Assemblée nationale, le député des Bouches-du-Rhône a en effet été comptabilisé parmi les 147 élus ayant voté pour le projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises en lecture définitive. Cinquante députés ont voté contre, dont le reste du groupe LFI.

“Il s’agit bien sûr d’une erreur technique”, a-t-on précisé dans l’entourage de Jean-Luc Mélenchon.

L’Assemblée a signalé par la suite que “M. Jean-Luc Mélenchon, M. Loïc Prud’homme ont fait savoir qu’ils avaient voulu ‘voter contre’”. A l’inverse, un député de la majorité non comptabilisé, Bruno Bonnell, avait voulu voter pour.

Julie Carriat et Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below