April 11, 2019 / 7:12 AM / 8 months ago

Ralentissement de l'inflation confirmé en mars

PARIS (Reuters) - Le rythme de l’inflation a bien ralenti en mars en France, la hausse des prix à la consommation sur un an s’établissant à 1,1% - son plus bas niveau depuis octobre 2017 - après 1,3% en février, selon les données publiées jeudi par l’Insee, qui confirment l’estimation provisoire publiée à la fin du mois dernier.

Le rythme de l'inflation a bien ralenti en mars en France, la hausse des prix à la consommation sur un an s'établissant à 1,1% - son plus bas niveau depuis octobre 2017 - après 1,3% en février. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

Le tassement de l’évolution sur un an de l’indice des prix harmonisé selon les normes européennes IPCH - qui permet des comparaisons avec les autres pays de la zone euro - a également été confirmée à +1,3% après +1,6% un mois plus tôt.

A ce niveau, qui constitue un plus bas depuis février 2018, le taux annuel d’inflation harmonisé selon les normes européennes reste bien en deçà de l’objectif de la Banque centrale européenne (BCE), situé à un peu moins de 2%.

L’Insee a par ailleurs confirmé que l’indice des prix à la consommation français (IPC) s’était bien inscrit en hausse de 0,8% sur le seul mois de mars, après être resté stable en février.

L’évolution mensuelle de l’indice IPCH a elle aussi été confirmée à +0,9%, comme en première estimation, après une hausse de 0,1% en février.

En données corrigées des variations saisonnières, les prix à la consommation ont progressé de 0,1% en mars après avoir stagné en février. Ils affichent une progression de 1,1% sur un an.

L’inflation sous-jacente (hors tarifs publics et produits à prix volatils) est restée stable le mois dernier et son évolution sur un an a ralenti pour s’établir à +0,5%, après être restée fixée à +0,7% pendant quatre mois, de novembre à février.

Quant à l’inflation hors tabac, elle s’établit à 1,0% en rythme annuel.

La progression globale de 0,8% des prix à la consommation en mars a été soutenue par le rebond des prix des produits manufacturés (+2,1% après −0,4% en février) et la hausse de ceux des services (+0,2% après 0,0%) et du tabac (+7,3% après 0,0%), souligne l’Insee.

Dans le même temps, le ralentissement des prix de l’énergie (+1,1% après +1,3%) et un repli de ceux des produits alimentaires (−0,2% après +0,2%) ont contenu cette hausse.

Myriam Rivet, édité par Julie Carriat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below